Talons Hauts & Cacao

Un zeste de cuisine et un soupçon d'imagination dans les casseroles d'une gourmande. Le blog de cuisine de Garance, recettes de cuisine sucrées et salées illustrées par des photos culinaires. Chocolat addict et surtout Valrhona pour patisser

Entremets crémeux au caramel, chocolat & pommes pochées et mes petites contrariétés de la vie ... bah oui parce que y'en a !

Le chocolat on connait, le caramel aussi .... et si on se mélangeait tout ça pour se faire un truc du genre qui te donne une idée de dessert pour épater ta Maman chérie pour la fête des Mères ou alors un dessert qui t'emmène au nirvana, histoire d'oublier notre inondation, la boite de Mr. T vendue et la propriétaire qui ne paye plus la banque depuis mathusalem et que notre maison semblerait-il, est à vendre aux enchères ! 

Bah oui, on va pas se voiler la fasse quand même, rassurez moi je ne suis pas la seule à avoir des petites contrariétés de la vie hein ?? A pester, râler, quelques fois sur des trucs et machins qui vont de "traviol" ??? ... Quoique, je commence à douter des fois ! Car, de l'autre côté de l'Atlantique j'ai l'impression de vivre dans le pays des Bisounours. "Ouais", sans vous mentir on n'est pas vraiment conçu dans le même moule. Déjà le "Monsieur là haut" il s'est gouré et a fait un moule à "poils" et un moule "multi-tâches". Et là, je m'aperçois qu'il a fait des moules exprès pour chaque pays ! Bon ok la vie serais ennuyeuse si tout le monde était identique.

Bref, ma ville "Bisounours" ressemble un peu à Desperate Housewives mais sans les trucs bizarres et gores du voisinage.... Quoique, ma voisine elle est intrigante, quant à mon voisin de l'autre côté de la rue aussi.
Bref, tout le monde il est beau, gentil, les 4 voire 5 enfants sont les plus mignons du monde, je "kiffe" mon job à mort, un mari magnifique musclé et adorable, ils ne "s'engueulent" jamais. Je bois du vin dans des superbes verres à pied pendant que TOUTE la famille prépare gaiement des tacos ou enchilladas ensemble devant Disney Channel. Pas de punitions pour les enfants, encore moins de gros yeux ni de "file dans ta chambreeeeeeee !!!!" ou va au coin les mains sur la tête !!!!  
Vous voyez un peu le cliché du film américain là, hein ? The perfect and pretty family ... Cela ferait un chouette titre de film cela, non ? Et moi dans tout ça, j'ai quelques fois l'impression d'être venue tout droit de la planète Mars ... 

ENTREMET_CARAMEL

 

... Attendez je me pince, encore, allez encore, mais non, c'est comme ça ... Sans vous mentir, je comprends maintenant, pourquoi on nous colle une magnifique petite étiquette bordée de masking tape avec des petites fleurs motif liberty qui suggère "français = râleur" ... Euh Cher Lecteur, laisses moi juste mettre quelque chose au point : râleur,non plutôt, j'ai des cordes vocales et je m'en sers. Mais c'est fou que d'être "expat" cela change son point de vue sur son pays ... On en deviendrait presque chauvin ... Bah oui, hein, vous croyez quoi on vous défend !

Bon, par contre pour le cliché façon 1920 Béret-baguette de pain alors là je ne "pige" toujours pas ... Mais que c'est bon de râler de temps en temps !

Alors pour chasser les nuages, adoucir les cordes vocales, un petit entremets chocolat caramel avec des petites billes de pommes pochées cela fait du bien... Peut être une idée de dessert pour la fête des Mères, tient c'est une bonne idée ?? ... Celalui changera de l'éternel Fraisier ? Allez zou, c'est parti, râleuse, file dans ta cuisine te délecter de la dernière part du gâteau !

 

ENTREMET_CARAMEL1

 

Entremets crémeux au caramel, chocolat et pommes pochées
Pour un cadre rectangulaire type Demarle 24*17 cm
A préparer la veille ou quelques jours avant !

Gâteau chocolat noisette (la veille)
115 g de beurre
80 g de noisette hachées
160 g de sucre semoule
3 oeufs
75 g de farine
80 g de chocolat noir à 70% (Valrhona Guanaja mon préféré)

Faire fondre le beurre avec le chocolat. Fouetter les oeufs avec le sucre et une pincée de sel. Ajouter le chocolat-beurre fondu. Incorporer la farine et les noisettes finement hachées.
Étaler la préparation sur une feuille de cuisson (ou papier sulfurisé beurré et fariné) et former un rectangle de 28*25 cm environ en étalant avec une spatule. Faire cuire à 170° pendant 15 mn environ. Surveiller la cuisson, le gâteau doit être cuit mais rester moelleux. Laisser complètement refroidir avant de le couper. Puis le couper à l'aide du cadre et d'un couteau. Placer dans un cadre (chemisé de rhodoïd) ou un moule charnière (chemisé de papier sulfurisé).

Crémeux au caramel (la veille)
70+30g de sucre semoule
6 jaunes d'oeufs
500 ml crème fleurette entière
4 g de gélatine (2 feuilles vahiné)
Fleur de sel 

Ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.
Porter à ébullition la crème. Pendant ce temps, dans une large casserole verser 70 g de sucre, faire caraméliser à feu doux jusqu'à ce qu'il est une couleur ambré (attention de ne pas le faire brûler). Lorsque le caramel est cuit, verser dessus la moitié de la crème chaude, bien mélanger ajouter le restant. Remettre sur le feu si nécessaire pour que le caramel se dissolve complètement.

Dans un saladier, fouetter les jaunes avec les 30 g de sucre restant. Verser dessus en filet et tout en fouettant la crème au caramel. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire sur feu doux en remuant très souvent. La cuisson est comme pour une crème anglaise : cuisson à feu doux en remuant  souvent. La crème est cuite lorsqu'elle nappe une cuillère, passer un doigt dessus, si la crème est prise, la trace du doigt reste nette et la crème ne coule pas. (Cuisson à l'aide d'un thermomètre la température doit être comprise entre 82 et 84°c). 

Verser la crème dans un saladier, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Ajouter un peu de fleur de sel, goûter et rectifier. Mixer la crème quelques secondes au mixeur plongeant ou blender pour obtenir une texture lisse. Verser sur le gâteau au chocolat. Réserver une nuit au congélateur.

Glaçage brillant cacao amer (recette Valrhona)à faire la veille 
12 g de gélatine (soit 6 feuilles vahiné)
75 g de cacao amer (type Valrhona, van houten)
100 g d'eau
170 g de sucre semoule
90 g de crème fleurette entière

Dans un grand saladier rempli d'eau froide, faire ramollir la gélatine pendant 10 mn. Dans une casserole verser l'eau, le sucre, le cacao et la crèm. Délayer au fouet, faire chauffer le mélange sur feu moyen et porter à ébullition pendant 1 minute tout en fouettant. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Réserver une nuit au réfrigérateur.

Billes de pommes pochées (la veille)
2-3 pommes résistantes à la cuisson
400 ml d'eau
1 gousse de vanille grattée
100 g de sucre semoule
1 cc rase de gingembre en poudre
2-3 citrons jaunes

Éplucher les pommes et à l'aide d'une cuillère parisienne former des boules. Les citronner au fur et à mesure pour éviter qu'elles ne noircissent. 
Dans une casserole, porter à ébullition l'eau, le sucre, le gingembre, le jus d'un citron, la vanille et la gousse. Baisser le feu, ajouter les billes de pommes, laisser cuire quelques minutes à frémissement. Vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau, elle doit rentrer facilement. Retirer les billes de pommes et les déposer dans un récipient.
Sur feu moyen, faire réduire de moitié le sirop, laisser tiédir puis verser sur les billes, couvrir au contact (poser du film étirable en contact avec les pommes et le sirop). Réserver au frais une nuit.

Ganache noir  (recette Valrhona)
80 g de chocolat noir à 60% (Valrhona Manjari)
70 g de crème fleurette entière
10 g de miel neutre
15 g de beurre

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie. Chauffer la crème avec le miel. Une fois le chocolat est fondu, verser dessus la crème chaude. Mélanger délicatement à l 'aide d'une spatule en commençant par le centre puis enfin les bords. Lorsque la ganache est homogène, laisser refroidir et réserver à température ambiante quelques heures.  

Finition de l'entremets
Le lendemain, sortir l'entremets du congélateur et le démouler. Le placer sur une grille à pâtisserie posée sur un grand plat ce qui permettra de récupérer l'excédent du glaçage. 

Réchauffer le glaçage au bain marie pour le rendre liquide. Pour appliquer facilement le glaçage, la température idéale doit être de 37°c au thermomètre (sans thermomètre : sensation ni de froid ni de chaud quand on trempe le doigt de dedans). Trop chaud il va glisser et dégouliner trop rapidement sur les côtés, trop froid il va se figer trop rapidement sur l'entremets car l'entremets est congelé.

Pour recouvrir facilement l'entremets, je verse le glaçage dans un récipient muni d'un bec verseur (type verre doseur). Verser le glaçage en commençant par le centre, puis les côtés et enfin le pourtour. Vérifier que tout le pourtour soit chocolaté. Placer au réfrigérateurpour aire prendre le glaçage et décongeler l'entremets (compter 6 heures minimum).

Couper l'entremets en parts. La ganache est à température ambiante donc facile à travailler. A l'aide de deux cuillères à café, former des quenelles de ganache et déposer en une sur chaque part de gâteau. Déposer une bille de pomme égouttée à côté ... et déguster.

Astuces : remplacer les pommes par des poires. Sans cuillère parisienne, couper les pommes en lamelles de 5 mm et les pocher de la même façon.

 

Et je fais quoi avec les blancs d'oeufs pas de panique ... je vais faire une petite recette ! Ou sinon des guimauves, des congolais 

 


Tags : , , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Fondant à la patate douce épicée au chèvre ... Comme une envie de se la couler douce sur un transat en Floride ... rien que ça !

pdouce2Krévindiou mes chers lecteur(rices), c'est poussiéreux là dedans ? ... Depuis combien de temps ... Mazette krévindiou (bis) non de diou, j'ai hiberné comme les écureuils, les lapins et les cerfs de ma forêt "Waukazoo wood" ??

Bon ok, je ne vais pas trouver d'excuses bien "bidon, moisies voire pourries" et te dire que je suis méga occuper à écrire ma biographie d'une Frenchie in the Michigan, faire des livres photos souvenir, organiser des cours de cuisine pour des Américaines, faire des trucs et des machins avec des palettes ou de vieilles fenêtres, me trouver un nouveau maillot de bain et une paire de tongues pour mes vacances en Floride.
Ou alors te raconter que j'ai dépoussiéré ma machine à coudre pour me lancer dans la vente de foulard à moustache ... le truc super "in" du moment ! 

Y'a des jours comme ça, où on est près à affronter la journée avec des tas d'idées culinaires dont on à envie de tirer le portrait ... Et puis hop, petit dérapage incontrôlé et me voilà en hors piste.
Je cuisine et subitement pendant la cuisson ... la souris s'active sur de mignonnettes petites icônes FB, Skype et cette dernière est la plus redoutable de toutes ... J'ai nommé Pinterest rooo ahhhh mais ohhh c'est pas mal comme idée et puis ça aussi. Ho j'aime ce truc .... j'ai le syndrome du clic ... c'est grâve docteur !
Mais voilà l'heure tourne, hop hop hop c'est l'heure du sport, du cours d'anglais ou la copine t'appelle pour aller prendre un café et puis il y a le replay de Downton Abbey ou the Top Chef, Martha Stewart, le volontariat à l'école des enfants.

Ah je m'étais pourtant juré de ne pas déraper sur cette toile infernale. Y'a des jours comme ça ... Et il est temps de se remuer la fesse j'suis en retard et de revêtir son costume de super "Mom" heu j'étais tout de même pas en pyjama hein ! Et la journée est presque finie.

Bon c'est pas le tout on mange quoi ce soir car un clavier et une souris ça ne nourrit pas une famille ... Haaa cette fichu toile ...  Oui je n'ai pas honte de le dire je suis accro à internet ! Heu d'abord ma maman aussi et toc ! 

 

 

Alors détourner une recette sucrée en version salée j'adore. Je rends les même ingrédients, zappes le sucre, ajoute du fromage et des épices et tadaaaam un petit fondant à la patate douce épicé au chèvre ...

A table !!!!!!!!! ... Demain sera un autre jour ... en espérant que le printemps se radine rapidos ..... car je ne peux plus voir en peinture les choux et autres légumes d'hiver ! 

 

Fondant à la patate douce épicée chèvre & lait de coco
Pour 6-8 moules selon la taille

400 de patate douce à chair orange (de préférence)pdouce3
3 oeufs
80-100 g de tomme de chèvre (à défaut parmesan, comté)
115 g de beurre fondu tiède
50 g de poudre d'amande (ou noisette)
80 g de farine
3 g de levure chimique (soit 1,5 cc rase)
Sel 
1/2 cc de gingembre en poudre
1/4 de cc de cumin en poudre
5 pincée de noix de muscade
8-10 branches de coriandre fraîche
Sauce : 125 ml de lait de coco + curry en poudre (ou crème fleurette ... mais j'aime ce petit goût de paradis)

 

 

Porter une casserole d’eau à ébullition. Éplucher et couper en dés les patates douces, les cuire dans l’eau jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Passer au moulin à légume pour obtenir une purée lisse et éliminer les fibres (ou écraser à l'aide du presse purée et passer dans un chinois pour éliminer les fibres)

Préchauffer le four à 180°c. Tamiser ensemble la farine, la poudre d’amande, la levure, les épices.

Peser 300 g de purée et  verser dans un saladier. Incorporer les oeufs un à un.
Ajouter les poudres tamisées et le fromage râpé. Hacher les feuilles de coriandre et ajouter au mélange. Rectifier l’assaisonnement.

Répartir dans les moules beurrées jusqu'au 3/4. 

Faire cuire 20-25 mn selon la taille des moules. Vérifier la cuisson, la pointe d’un couteau doit ressortir sèche.
Laisser tiédir 5-10 mn avant de démouler.

Au moment de servir, fouetter le lait de coco avec un peu de curry pour le rendre mousseux.  Servir les fondants chauds ou tièdes accompagnés de lait de coco fouetté et d'un filet mignon par exemple.  

Astuces : de temps en temps les patates douces sont un peu fibreuses, une fois cuites ne pas hésiter à passer la purée dans un tamis pour la rendre lisse et se débarrer des fibres ce bien ce qui sera plus agréable en bouche. 


Tags : , , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Gâteau au chocolat et à la betterave … Le jour où la valise rouge s’est volatilisée une histoire pas comme les autres !

Vous vous attendiez peut-être à une galette des rois et bien non. Je recommence l’année en douceur car cette année pour la galette des rois il va falloir que je me lance dans la pâte feuilletée maison. Apprès un retour stressant aux US et une invasion de microbes, là tout de suite, je n’ai pas trop envie de me lancer dans les tours de pâtes, des empreintes de pouces et une attente devant mon frigo.

Alors, quoi de plus réconfortant que le chocolat. Une bonne part de gâteau au chocolat très moelleux et fondant rien de mieux que pour chasser de l’esprit une satanée histoire de valise rouge … Bon ok après les fêtes un bon gâteau au chocolat moelleux vous n’en voulez pas, parce que soit disant c’est trop lourd et riche en beurre.
Tsss tsss tsss non non non, celui là il est moelleux, fondant, douillet et réconfortant et pas gras du tout … Le secret ... Il suffit d’y glisser sournoisement involontairement un peu de betterave crue râpée dans la pâte. Cela passe inaperçue PAROLE DE MAMAN ! Ce gâteau est très gourmand croyez-moi, chocolaté mais pas de trop. Je vous le répète encore une fois moelleux et fondant, une texture incroyable. C’est décidé 2013 sera l’année de la betterave dans mes gâteaux.

 

gateaubeetgateaubeet1

 

Quoi la betterave ce n’est pas bon ? Je sens de vieux et douloureux souvenirs de cantoche vous envahir, non ? Plus précisément la betterave cuite sous vide ou celle de la cantine coupée en forme d’apéricubes, luisante et avec pour déco un énorme brin de persil. Les apéricubes c’est meilleur ça c’est certain surtout quand on n’a pas mis les pieds en France depuis un an. Non, non, je n’ai pas honte de vous dire que j’ai volé quelques apéricubes aux enfants le 31 au soir. Je ne suis tout de même pas allée jusqu’à en faire un repas complet.
Cependant, quelques aveux sont de rigueur.

Je me suis gavée, empiffrée de vieux fromages "puants", coulants et forts en caractère. Quant au chocolat je crois que ça peut se compter en tonne. J’en ai même rapporté quelques kilos dans les valises … A vu de nez, oh non je ne peux pas vous dire ce n’est pas raisonnable ! A la douane, c’est kit ou double … ça passe ou ça casse. Ouf c’est passé … enfin pas la totalité. Comment ça pas la totalité ??? .... Je vous sens curieux tout d'un coup.

2013, résolution n°1 : commencer l’année avec une mignonette petite blaguounette … succès du couple assuré.

Fin de semaine, dernière je prends l’avion pour rentrer dans le Michigan. Il est tôt, tel des zombies, on traverse l’aéroport en slalomant entre la foule. Tous guillerets nous voilà au comptoir d’Air France. Mazette, il n'y a pas grand monde. Et puis comme cela, pour blaguer, Mr T. compte les valises avant l’enregistrement. Une grande valise verte, une moyenne et une cabine. Une petite valise rouge, une moyenne et une gran..... Houp's mon regard se bloque sur le chariot, mon gosier se noue, aucun son ne peut sortir de ma bouche. On se croirait dans un film muet !

Il manque un truc là ?? La GRANDE rouge, elle est où ??? Je rêve la GRANDE elle est où, elle est oùùùùùù ????  Mon disque est rayé, mon nez fume et ma colère monte de quelques degrés.

Elle est où, elle est où, ON A OUBLIE MA VALISE A LA MAISON … La mienne à moi, machinalement j’essaye de me souvenir ce que j’ai mis dans cette valise. Mes bottes et mon legging préféré, mes nouveaux produits de beauté, livres et mon gros ballotin de CHOCOLATS ! Et puis d’autres trucs tout à fait inutile que l'on peut mettre dans une valise n'est ce pas. Mais ce n’est pas possible !

Je vous passe le détail des minutes qui se sont écoulées … En à peine 2 secondes, je me suis fait une anémie en magnésium, un ulcère à l’estomac, une crise d’épilepsie et un arrêt cardiaque.  Une valise c’est comme son enfant. On la prépare avec amour limite on lui ferait des câlins et des bisous avant de s’en séparer pour son voyage en soute. Oublier sa valise, c’est un peu comme oublié son enfant à la garderie !

1 an sans voir ma valise !!! NONNNNNNNNNNNNNNNNN ... 

Bref, un retour un peu perturbant voire stressant, bah oui c'est ma valise tout de même ! … Mais l’histoire se termine bien enfin à ce qu'il parait … Je récupère "mon bébé" samedi prochain. En attendant, il me faut un "truc" euphorisant, bon pour le moral, une bonne dose de magnésium et sans oublier de la vitamine B, C et des antioxydants ... Tient, et si je reprenais une part de gâteau au chocolat à la betterave.

 

gateaubeetsphere

Gâteau au chocolat et à la betterave
240 g de betterave crue râpée (environ 280g non pelée)
3 œufs 
100 g de sucre 
30 g de cacao amer
50 g de sirop d’agave ou miel
60 g de poudre d’amande
150 g de farine
20 ml d'extrait de vanille liquide
10 g de levure chimique
80 g de chocolat fondu (61%)
80 g de pépites de chocolat noir
80 g de beurre fondu tiède

Préchauffer le four à 180°c. Beurre et fariner un moule type kouglof ou moule individuel (sphère, muffin).

Faire fondre le chocolat au bain marie. Dans un saladier tamiser le cacao, la farine, la poudre d’amande, 1 pincée de sel et la levure chimique.
Fouetter les œufs avec le sucre pendant 1 minute jusqu’à ce que le mélange double de volume et blanchisse. Ajouter l'extrait de vanille (éventuellement 1 cc de café soluble pour faire ressortir le goût du chocolat) et le sirop d'agave. Incorporer les poudres tamisées.

Ajouter la betterave finement râpée, mélanger. Incorporer le beurre tiède. Ajouter enfin le chocolat fondu et les pépites de chocolat.

Faire cuire jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche. Pour un grand gâteau environ 35-40 mn pour des gâteaux individuels ajuster le temps de cuisson en fonction de la taille des moules (environ 20-25 mn).

Astuces : pour le beurre fondu j’ai utilisé du beurre clarifié (beurre fondu à feu doux débarrassé de ces impuretés (mousse au dessus et dépôt blanchâtre au fond). Cela donne plus de moelleux aux pâtisseries. 
Râper la betterave avec la râpe fine de préférence.

 

Avec toute cette histoire .... j'en ai oublié de vous présenter mes voeux
Je vous souhaite une belle, blagueuse et merveilleuse année 2013

 

 

 


Tags : , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Entremets crémeux chocolat blanc, framboise basilic ... Le décompte est lancé ... rien d'original, hein ??? Ho ho ho

Hey Cher Lecteur, je ne veux pas t'éffrayer, te "speeder", te mettre la rate au court bouillon et t'angoisser en te disant qu'il ne te reste que 2 week-end pour prendre un super méga bain de foule chez Carrefour, Auchan, Toy'r us, Nocibé, la Fnac et j'en passe ... à la recherche d'idées cadeaux ou d'idées menus.

Tata Jacqueline te demande ce que tu veux manger, Belle maman te supplie de lui donner des idées de cadeaux, Tata Josette veut savoir si ton bébé joue encore aux cubes ... oup's le bébé à 5 ans maintenant hein c'est plutôt Batman, Spiderman, les méchants les gentils, boom et pan pan ! Les cousines Ginette et Francine te demandent la méthode infaillible pour dénerver le foie gras. Quant à Pépé Paul-Henri, il te rabat les oreilles à te demander  : dinde, chapon, canette, canard et comme chaque année c'est la quête à la volaille "presque parfaite". 

Le décompte avant Noël est lancé. Et comme d'habitude "t'es à labour dans tes cadeaux", ton menu et tous le tralala festifs des fêtes de fin d'année. L'angoisse ... 

Oup'sss, je me réveille un peu tard mais cette année pas de grande cuisine, pas de Master chef en moi. Je ne vous serais peut être pas d'une utilité très pertinente et grandiose pour élaborer votre menu de Noël. D'ailleurs, je m'impressionne toute seule les recettes festives n'ont même pas débarquées sur le blog ! Hey hey mais tu sais quoi Cher Lecteur adoré ... il y a une bonne raison à toute cette "non agitation noëlesque"!
Et oui à Noël on va gentillement se glisser dans nos habits de lumière et directement filer du sofa à la table comme de vrai pachas ... Limite on va nous dérouler le tapis rouge ornée de lumières scintillantes dès notre arrivée à Roissy. Wahouuuu, on débarque à Paris, 1 an sans se voir ça fait long mine de rien... Du coup pas de couteau à aiguiser, de couvert en argent à lustrer à la Bree Van de Kamp, pas de nappe et de serviettes à amidonner, ni de retroplanning à organiser ... A moi la douce flemmardise, le feu de cheminée, champagne, petits fours, vin rouge et petit verre de cognac.

Mais, mais mais non je me trompe ... Vous savez quoi j'apporte le dessert. Non pas dans la valise ... Du coup j'hésite entre la facilité, des recettes inratables et faire bouillonner mon cerveau. Faut que je cogite à fond il ne me reste plus que ahhhhhhhhhhh l'angoisse je n'ai pas d'idée, quoi, ahhhh c'est dans 1 semaine ahhhhhhhhhhhh ! Et voilà comme chaque année le décompte du dîner dessert presque parfait est lancé même de l'autre côté de l'Atlantique.

 entremetframboisebasil1

 

Je suis une fan des entremets en cadre ou dans une jolie verrine ça fait toujours de l'effet. Différentes saveurs se mèlent en bouche, des petits côtés croustillants par ci-par là, du crémeux, de l'acidulé, des épices ... Et puis ça se congèle bien aussi donc impeccable pour l'organisation du jour J ! Mais que choisir, chocolat noir, blanc, caramel, épice, fruits ! Voilà j'ai la tête comme une pastèque avec toutes mes idées en fouilli. 

Première idée le duo du tonnerre qui me rappelle l'été, l'association framboise-basilic. Une poignée de framboise pour le côté acidulé, une note de fraîcheur avec quelques feuilles de basilic et pour la douceu, l'onctuosité une lichette de chocolat blanc vanillé vous feront chavirer les papilles ... Cher lecteur, si tu n'as jamais testé alors fonce ... A moins que tu n'aies une préférence pour un duo plus envoutant ?? ... Là il te faudra patienter quelques jours encore.

 

entremetframboisebasil

 

Entremets crémeux chocolat blanc, mousse framboise, basilic
Pour un cadre rectangulaire
8-10 parts

Biscuits joconde
100 g de poudre d'amande
80 g de sucre glace
3 œufs
20 g de beurre fondu refroidi
3 blancs
15 g de sucre semoule
30 g de farine

Préchauffer le four à 180°c.

Monter au fouet électrique (ou manuel) pendant 2-3 minutes, les œufs avec la poudre d’amande et le sucre glace afin d’obtenir une pâte mousseuse. Ajouter le beurre.Monter les blancs en neige ferme avec le sucre et une pincée de sel. Les incorporer à la pâte et  ajouter délicatement la farine. Verser sur une feuille de papier sulfurisé en un rectangle de 34*24 cm environ.

Cuire pendant 20 mn (la pâte doit être prise et de couleur blonde). Laisser complètement refroidir, découper un rectangle à l’aide du cadre.Poser un cadre à entremets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, chemiser le tour avec du rhodoïd pour faciliter le démoulage, poser la base du biscuit. Réserver.

Mousse framboise (pour 2 étages)
A réaliser en 2 fois de préférence pour avoir l'effet visuel rose blanc rose (facultatif)
3 + 3g de gélatine en feuille (soit 1,5 +1,5 feuilles vahiné)
115 + 115 g de purée de framboise (voir astuces)
110 + 110 g de crème fleurette entière

Ramollir 3g de gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. 
Faire chauffer 115g de pulpe. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger et laisser tiédir. 
Battre 110 g crème en chantilly pas trop ferme. Incorporer délicatement la purée à l'aide d'une spatule. Verser la totalité de la mousse sur le biscuit, réserver au congélateur 30 minimum.

Crémeux chocolat blanc basilic
125 g de lait
125 g de crème fleurette entière
12-14 grandes feuilles de basilic frais (3-4cm de long environ)
3 jaunes d’œuf
25 g sucre
115 g chocolat blanc pâtissier de préférence (Valrhona ou autre)
2 g de gélatine (soit 1 feuille vahiné)

Tiédir légèrement le lait, la crème et le basilic (ne pas faire bouillir). Couvrir d’un torchon propre, laisser infuser 30 mn Hors du feu. Retirer le basilic, essorer le basilic pour extraire le parfum.

Vérifier que le poids du mélange est de 250 ml, si besoin ajouter un peu de crème. Ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. Hacher finement le chocolat. Blanchir au fouet les jaunes avec le sucre. Réchauffer le mélange lait-crème, le verser sur les jaunes et mélanger.

Reverser le tout dans la casserole. Cuire sur feu doux comme une crème anglaise en mélangeant constamment (84°C, pour vérifier il suffit de passer un doigt sur la spatule, le trait doit rester net).
Hors du feu, incorporer la gélatine essorée, verser sur le chocolat et mélanger à la spatule. Mixer le tout pour bien émulsionner, laisser tiédir puis verser sur la mousse prise. Laisser prendre 1 heure au congélateur.

Mousse framboise
Réaliser une seconde fois la mousse à la framboise comme précédemment avec l’autre moitié des ingrédients restants. Laisser prendre au congélateur 30mn minimum

Miroir framboise balsamique
110 g de purée de framboise
40 g de caramel balsamique maison (ou il existe de la crème balsamique type Maille en vente au rayon huile-vinaigre)
2,5 g de gélatine (soit 1,5 feuille Vahiné)

Ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. L’essorer, la faire fondre dans la purée chaude, incorporer le caramel balsamique. Verser sur la mousse prise.

Réserver l’entremets au congélateur une nuit.

Le lendemain matin : poser l’entremets sur un plat de service, retirer le cadre, le rhodoïd et laisser décongeler au réfrigérateur 6 heures minimum. Au moment de servir, découper des parts à l’aide d’un couteau à lame lisse. Décorer éventuellement de pistache non salées, framboise, coupeau de chocolat et basilic frais.

 

Astuces : Pour réaliser la purée de framboise, il suffit de mixer des framboises puis de filtrer au chinois (ou moulin à purée) pour enlever les grains. Avec 550 g de framboises on obtient environ 430 g de purée. Il est possible d’utiliser du coulis prêt à l’emploi, le résultat sera cependant plus sucré.
Il est également possible d'utiliser de l'huile essentielle de basilic (en magasin bio). Attention : en verser quelques gouttes car le goût est concentré et donc très puissant. 

Conseil : utiliser de préférence un chocolat de couverture qui est moins sucré et de meilleure qualité que le chocolat blanc
Cet entremets peut être réalisé dans un cercle ou moule à charnière de 22 cm. Il est possible de le préparer plusieurs jours à l’avance, il se conservera très bien au congélateur. Une fois congelé, le couvrir de film alimentaire.

 

N'oubliez pas vous pouvez faire ce dessert dans des verrines : crémeux chocolat blanc, laisser prendre au congélateur, mousse framboise et au moment de servir accompagner de morceaux de biscuit joconde


Tags : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Pommes duchesse à l'huile de truffe noire .... Comment rendre une patate sexy ?

Comme chaque matin on court, on cavale … Lunch box, s’habiller, prendre le petit dej, ouvrir le calendrier de l’avent, allumer le sapin, chercher partout les 2 doudous pour l’école car comme par hasard ils se sont échapper du sac à dos ! … Vérifier le temps qu'il va faire on ne sait jamais si le père Noël va nous saupoudrer de la neige toute la journée comme dirait Mini Talons et donc emporter les bottes de neige et la salopette ! D'ailleurs, la neige se fait appeler Désirée … la France en à même eue avant nous !!!

On est en retard ?…  Oup’s hurry up hurry up it’s time to go guys, zip on your coat, put on your shoes, montez dans la voiture … Oui je dois dire que des fois l’anglais s’introduit au milieu du français. 
D’ailleurs un truc qui est vraiment bizarre et embêtant à la fois, quand on ne se rappelle plus d’un mot en français, hop on "switch" en anglais ! Je vous assure c’est une situation surprenante de perdre ses mots en français. Et ce qui est encore plus impressionnant, croyez moi, c’est d’entendre ses enfants parler anglais avec un accent … Oh my gosh !!! Encore mieux que ma vieille bique de prof d’anglais de 6ème  !!!

Heureusement, le matin les minis Talons ne prennent pas le school bus, sinon ils le louperaient tout le temps. Vous savez le bus jaune dans les films américains. Pour la petite anecdote, je l’ai pris 4 fois ce fameux bus jaune pour accompagner la classe à des sorties … Un truc de fou : rustique, humm très très rustique, à mi chemin entre un trampoline et un tape "cul". Pas de ceinture, pas de siège mais des banquettes et extrèment bruyant … Expérience inédite avec des fous rire assurés.

Bref, revenons à nos patates … L’industrie de la pomme de terre bat son plein aux US. Après le maïs, je crois qu'ils en sont fous amoureux. En purée, frit, broiled voilà un exemple typique du mot que je ne retrouve pas en français.
Alors de bon matin avec d’autres mamans, en retard elles aussi, on parle ... oui on trouve le temps ... Quelques fois, ça dérive sur la cuisine. La question qui revient souvent c’est comment rendre "fancy" (sexy, appétissant) tel ou tel légume. Et ce matin, à ma grande surprise, on m’a posé la question comment rendre "sexy" une patate !! Là, j’avoue j’ai été un peu surprise car je ne m’y attendais mais vraiment pas … Et j’ai tout de suite pensé à la pomme duchesse.

Vous savez ce petit dôme de pomme de terre au coeur fondant et croustillante à l'extérieur. Difficile d'y resiter, on n'en fait qu'une bouchée et on peut même les manger avec les doigts.
En plus c'est facile, rapide à faire et c’est plutôt jolie dans une assiette.

Alors comme c’est bientôt Noël, j’y ai ajouté une "French touch" … quand même. Un peu d’huile de truffe noire pour parfumer la purée de pomme de terre. Hummm là, ça devient une pomme de terre de luxe, sexy & glamour ... Stoppppp on arrête là, ce n'est que de la pomme de terre quand même !!

 

 duchesse_truffe

 

Pommes duchesse truffe noire  

600 g de pommes de terre (à purée)
2 belles cuillères à soupe de beurre
1-2 cs huile parfumé à la truffe (noir de préférence plus parfumé je trouve, ma marque préféré et que je trouve au US : la Tourangelle une marque française !)
3-4 gros jaunes d’œuf
sel poivre
Brisure de truffes noires (facultatif)

Éplucher les pommes de terre et les rincer à l'eau froide. Les couper en dés, les mettre dans une casserole et les recouvrir d'eau. Ajouter 1 belle pincée de gros sel et cuire jusqu’a ce les dés soient tendres.

Égoutter correctement  les pommes de terre et écraser au presse purée. Remettre la purée dans la casserole, ajouter le beurre. Dessécher un peu sur feu moyen en mélangeant souvent (= retirer l’humidité, la purée doit être bien sèche).
Ajouter l’huile de truffe et les brisures éventuellement.  Bien mélanger. Incorporer 3 jaunes d’œufs un à un. Si la purée est vraiment trop épaisse ajouter le 4ème jaune. La purée doit être souple mais se tenir sans s’affaisser. Assaisonner de sel et de poivre.

Préchauffer le four à 200°c.

Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée. Sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé, dresser des rosaces régulières. Cuire  pendant 10 min environ (surveiller la coloration). Une fois les pommes duchesses dorées servir immédiatement.

Sans douille à pâtisserie : former à l’aide 2 cuillères à café des quenelles. Enfourner de la même façon.

 

Astuces : l’huile de truffe sert à parfumer la purée. Si vous n’en avez pas les confectionner natures ou ajouter vos épices préférées.

La purée doit être souple mais se tenir lorsqu’on forme un petit dôme, ajouter le dernier jaune entier ou non, si nécessaire. Pour vérifier si ma purée se tient, je dépose un petit tas sur une assiette.

 

 

 


Tags : ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Pain de seigle aux raisins ... 1 saladier, 1 fourchette et pas de pétrissage ! Le bonheur tient dans ma cocotte ...

Il y a un ingrédient qui fait peur après les sorcières d'Halloween, les squelettes et les bougies en forme de cerveau, c'est la levure boulangère. Croyez moi dès que je fais du pain ou de la brioche j'ai toujours cette petite appréhension que le résultat soit un flop. Et en plus si à la levure on rajoute "le non pétrissage du pain" alors là je me pose au moins 40 fois la question avant de me lancer. Il a fallu que je débarque aux US pour enfin me lancer dans la fameuse recette du pain sans pétrissage. Difficile à croire, moi même je n'en reviens pas et pourtant elle a tellement circulé à droit à gauche sur les blogs que j'aurais pu l'essayer. 
Bizarrement la recette sans pétrissage ne m'inspirait pas trop, peut être parce que j'avais à cette époque mon levain prêt à être dégainé lorsque j'avais envie de faire du pain. 

painseigletranche

Et puis j'ai emprunté à la "bibli" le fameux livre de Jim Lahey ... La bible du pain sans pétrissage. Je l'ai parcouru en long, en large, en travers, allongé, debout en faisant le poirier, du roller, du kick boxing. Bref, en presque huit mois je l'ai emprunté, je crois, au moins 4 fois ... Ce qui s'appelle un coup de coeur, non ? J'ai essayé une ribambelle de recettes même la recette de pain tout simple avec de la farine blanche. A chaque fois j'ai été séduite, satisfaite de la simplicité des recettes et surtout le plus important quand même le résultat final : le goût du pain, la texture de la mie sont là !

paincoupe2

Je ne suis pas trop pain blanc ... et préfère les pains plus rustiques comme le pain aux céréales ou de seigle idéale pour accompagner le fromage. Ok, Ici, le fromage vous coûte un bras, une jambe et votre carte bleue en prime. Mais au fil des mois après avoir goûté des trucs digne des jouets en plastique de dinette, des machins caoutchouteux et durs comme des Malabar trop mâchouillés ... J'ai réussi après multiples tests à trouver à des prix raisonnables du cheddar extra vieux qui n'est pas mal du tout, des fromages italiens comme le gorgonzola, du fromage fumé (mon préféré) et du chèvre frais que je relève avec quelques herbes et du poivre. Bon ok rien ne vaut les fromages français comme la tomme de chèvre, le petit livarot ou le roquefort !

Du coup, au fil du temps, j'ai modifié la recette du pain de seigle sans pétrissage en remplaçant une partie de l'eau par de la bière ce qui lui donne un côté rustique un peu plus prononcé. Mais le goût de la bière ne se sens pas je vous rassure. J'y ai ajouté des raisins secs et des flocons de seigle pour la gourmandise. Un résultat exquis dont je ne me lasse, une mie moelleuse et parfumée, fondante, un petit raisin par ci par là, une croute dorée, croustillante et craquante. Le bonheur tient dans une cocotte !

 

 painseigleentierdehors painseigleentier

 

Pain de seigle à la bière et aux raisins sans pétrissage

350 g de farine blanche
185 g de farine de seigle
10 g de sel
4 g de levure boulangère déshydratée (ou 8 g de levure fraîche)
400 g de liquide à température ambiante (270 g de bière blanche + 130 g d'eau)
1 cs de miel (25g)
4-5 cuillères à soupe de raisin secs

Dans un saladier, verser tous les ingrédients secs, faire un puits, ajouter la bière et l'eau. Mélanger pendant 30 s à la fourchette jusqu'à ce que la farine soit bien hydratée. Recouvrir d'un film étirable. Laisser lever à température ambiante pendant 12 heures minimum (jusqu'à 18 h maximum). Réhydrater les raisins dans un petit verre d'eau bouillante pendant 30mn. Les égoutter.

Une fois les 12 heures passer, verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Se fariner les mains et dégazer la pâte. Former un carré, déposer les raisins égouttés, rabattre chaque coin vers le centre. Former une boule ou un pavé.

Fariner un torchon propre, déposer la pâte dessus, recouvrir avec l'autre moitié du torchon. Laisser lever pendant 1h30.
Préchauffer le four à 240°c, une cocotte et son couvercle (résistante à la chaleur) pendant 20-30 mn.

Déposer le pain (attention la cocotte est chaude), mouiller le dessus du pain à l'aide d'un pinceau, saupoudrer de farine de seigle ou de flocons de seigle (facultatif). Recouvrir avec le couvercle. Faire cuire 30 mn. Vérifier la cuisson, le pain doit être doré et le dessous sonner creux. Si nécessaire, ôter le couvercle et prolonger la cuisson de 5 mn. A la sortie du four déposer le pain sur une grille à pâtisserie et le laisser complètement refroidir. Le conserver dans un grand torchon propre.

Astuces : sans cocotte !! Préchauffer le four à 220°c pendant 15-20 mn, 5 minutes avant d'enfourner le pain, verser dans la lèche frite un bol d'eau bien chaude (pour créer de l'humidité = une jolie croûte). Déposer le pain sur une plaque à pâtisserie. Faire cuire pendant 30 mn à 180°c environ. Vérifier la cuisson, l Sortir e pain doit sonner creux et être doré.

Ce pain se congèle très bien. Une fois complètement refroidi, le couper en tranche, intercaler entre chaque tranche une petite feuille de papier sulfurisé, puis les emballer dans un sac de congélation.

La bière peut être remplacée par de l'eau. Les raisins par des noix, des figues ... ou rien du tout, très bien aussi !

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Crème au lait de coco & cumbava ... Un brin d'exotisme de l'autre côté de l'Atlantique

Autant vous dire qu'ici, on commence à se les cailler à fond ... Je ressemble déjà à un mini esquimau congelé sur sa banquise .... Le vent souffle, la pluie tombe alors mon manteau mi-saison à le vent en poupe. Et, je n'ai même pas honte de mettre ma capuche même si certains doivent sûrement me prendre pour une extra terrestre. Faut que je vous raconte quand même que les Michiganais sont extraordinaires pour un truc, ils m'épatent ... Il fait 9°c à peine le matin, tiens toi bien Cher(e) lecteur(rice) ... Eux, ils sont fières comme des chevaliers près à se battre contre ces fichues bourrasques de vent et rideaux de pluie. Ils sortent la tête haute de leurs grosses GMC (General motor) ou leur Chavy (joli petit nom affectif pour leur Chevrolet) en micro pull ou mini veste, quelques fois encore en short et tong oui oui j'en ai vu une aujourd'hui. Bon ok je suis peut être un peu chochotte avec le vent.... Mais moi, pas question même si nous sommes uniquement en octobre de jouer la guerrière. Je m'enmitoufle déjà dans mon manteau. Je n'aime pas le froid et je n'aime pas être couverte de 15 épaisseurs de pulls de sous pull et de damart et de grosses chaussettes que tu pourrais accrocher en porte jarretelle, j'en suis sûre .... Hyper sexy quoi !

cremecumbava

 

Je suis mal tombée car il parait que nous allons avoir un "scrogneugneu" d'hiver ! Oui, bon Ok je n'y mets pas du mien, je suis en mini gilet et mini chemise et toujours sans chaussette d'où ma tenue extérieure très automnale ! Le bonnet tout de même pas, il faut que j'assure le standing de la Frenchie !!
Alors, je sors de ma grosse Ford, je revêtis délicatement ma capuche bordée de fourrure, d'un geste délicat retire ma mèche de cheveux, m'élance et bondit telle une gazelle poursuivie par un lion en évitant les flaques d'eau .... Vous le voyez le ralenti cinématographique en noir et blanc là  ??? Tout en criant des grosses et énormes injures contre la pluie, le vent ou la voiture qui a failli m'écraser sur le parking.  Oup's la suite est censurée trop de gros mots ... ouf les minis Talons ne sont pas là !

  cremecumbava1

Tout ça pour en venir à, il fait un poil froid ... les veloutés, boeuf bourguignon, gratins de légumes, chocolats chauds, tasse de thé fumant, petits biscuits bien beurrés et desserts réconfortants sont de sortis, ces derniers jours ! Et oui les glaces, les melons, les pastèques et autres salades sont définitivement rencardées aux oubliettes ! Et puis avant de vous farcir la tête avec des recettes de veloutés, de courges de toutes les formes, de gâteaux hivernaux ... Me voilà de retour avec une petite crème légèrement parfumée au lait de coco et cumbava (feuille de citron), fondante et crémeuse.
Irrésistible quoi ! Surtout avec les copeaux de noix de coco grillée sur le dessus.

Oui j'ai du mal à y croire j'ai trouvé des feuilles de cumbava, de la citronnelle, de l'agar agar de la pâte de curry rouge, des feuilles de curry du basilic thaï à deux pas de chez moi¨... Bon je m'arrête là hein ... C'est fou je ne m'en remets pas de ma trouvaille ... il en faut vraiment peu pour être heureux.

 

Crème au lait de coco & cumbava
Pour 6 petits ramequins

2 oeufs 
2 jaunes
60 g de sucre
5-6 feuilles de combava 
370 ml  de lait demi-écrémé
130 ml de lait de coco (99% de lait de coco)

Faire chauffer le lait et le lait de coco dans une casserole sans faire bouillir. Couper le feu, ajouter les feuilles de cumbava, couvrir et laisser infuser 30 mn. Filtrer à l'aide d'une passoire.

Préchauffer le four à 180°c. 

Réchauffer le mélange (sans faire bouillir). Dans un saladier, fouetter les jaunes, les oeufs et le sucre sans faire mousser. Ajouter tout en mélangeant le lait-lait de coco chaud.

Verser dans des ramequins et les placer dans un plat allant au four. Remplir d'eau bien chaude jusqu'au 3/4 des ramequins.
Enfourner pour 30 mn environ (tout dépend de la taille des ramequins). Les crèmes sont cuites lorsque le centre est encore tremblotant et le tour pris.

Sortir du bain marie, laisser refroidir et placer au frais pour quelques heures (voire une nuit).

Astuces : remplacer les feuilles de combava par du thé par exemple en le faisant infuser comme pour les feuilles de cumbava. Ou bien ajouter des épices, à infuser également, dans le mélange lait-lait de coco et ensuite filtrer.

Au fait c'est quoi le combava (ou combawa, cumbava, kaffir lime) : c'est un agrume. On utilise essentiellement les feuilles ou l'écorce, le jus est très acide. Les feuilles ont un arôme intense entre le citron et la citronnelle. On en trouve dans les épiceries asiatiques sur Paris et la région parisienne. Utiliser  l'écorce pour parfumer du rhum blanc  ... ti punch envoutant assuré.

 

cumbava


Tags : , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Gâteau à la polenta pommes framboises (sans farine)... retour de chez le coiffeur et 1 pomme pour 4 !

Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué mais une fille cela n'est jamais contente et se trouve moche. Ça se plaint souvent tout le temps, ça à souvent quelques fois mal quelque part, ça se trouve horrible surtout quand elle regarde ses fesses dan le miroir tout en essayant de se prouver qu'elle est ultra souple, ça fait toute une montagne lorsqu'elle a un micro bouton sur le front et patati et patata, n'a plus rien à se mettre, fait trop froid, à grossit, ne sait pas parler 4 langues couramment, n'a pas son CAP coiffure et encore moins pâtisserie .... Enfin bref on dirait que la fille naît avec le syndrome je suis moche et pas contente mais elle ne se plaint pas .

Non ??? Sauf quand elle sort de chez le coiffeur avec le brushing à la Mireille Mathieu poser telle une perruque de playmobil sur la tête ! Gare à vous, ne restez pas dans les parages, n'ouvrez pas la bouche sous peine de vous voir "fusillez"  sur place par un regard noir !
45 minutes pour ça, nonnnnn mais ce pas possible.
Arrrrrrrrrrrggggggg (cri de désespoir) mais elle m'a coupé les cheveux avec les pieds celle là ! Et c'est dans ces moments là que la France me manque et me dit aussi qu'être un playmobil cela à quand même des avantages. Au moins lui il peut se changer les cheveux quand il veut hein !

Trois quart d'heure pour passer de 36 à 63 ans. Oui rien que ça ... Imaginez la tête de mes enfants chéris lorsque je suis allée les rejoindre à l'entrée près du comptoir. Et là, dans les yeux de ma mini Talons Hauts j'ai vu ce regard et ce petit haussement de sourcil qui veulent tout dire ! Entre fille on se comprend les histoires de cheveux s'est sacré.
Ouf la voiture était garée juste devant, et puis je n'ai pas eu à me trimballer dans les 2 écoles pour aller chercher les enfants, ni à affronter la caissière d'un magasin qui m'aurait demandé si j'allais bien. Grr t'as vu m'a tête de playmobil déguisée en Mireille  ne me demandes pas si ça va ! De toute façon avec mon brushing année je ne sais combien inutile de vous dire que je n'étais pas en mode shopping prononcé. Je n'avais qu'une hâte rentrer et me cacher dans le placard et me laver les cheveux. Puis espérer que la coupe n'était pas si loupée que ça. Non ça ne va pas, ça ne va pas et pas et pas je veux mon coiffeur, elle n'a pas intérêt à être en congé de mat à Noël ! Sinon je vais déprimer ! 

gateauframb_pomme

Bref, l'histoire c'est bien terminée je me suis rasée les cheveux comme ça je n'ai plus de problème avec les coiffeurs d'ici ! Non sans rire il y a eu plus peur que de mal mais une chose est sûr c'est que je les coiffeurs d'ici je n'en suis pas fan tout comme leurs chaussures. Tout comme, je déteste aussi acheter des pommes au supermarché ! Vous savez les pommes façon blanche neige rouge flamboyante limite vernis, lustrée, polie qui te "murmure" - oui la pomme parle - glisse moi dans un sac et achète moi ...  Finalement pour me retrouver avec 3 pommes sur 4 bien pourries à l'interieur. Voilà encore une fois le playmobil lui, il n'a pas ce problème là, ces pommes rouges ne pourrissent pas ! Définitivement je préfère les pommes "moches" de la ferme au moins je suis sûre de leur qualité !

Sacrée journée ! Alors je fais quoi avec ma coupe de cheveux moche et mon unique pomme désespérée ? UNE pomme pour quatre pour accompagner le rôti de porc ça ne fait pas grand chose dans la marmite !

 

 

gateauframb_pomme2   gateauframb_pomme4

 

Et si on faisait ton fameux gâteau aux pommes mais avec beaucoup de framboises. "Let's make your decadent apple cake but with lots of raspberries" me suggère ma mini Talons ... au moins pendant ce temps là je ne penserais pas à ma coupe de cheveux !

Promis un de ces jours, je vous raconterai mon 2ème coup de flippe chez le coiff t'if ... Le jour où il m'a pris de faire une couleur et des mèches ...

 

Gateau à la polenta pomme framboises


gateauframb_pomme1Moule carré de 20 cm

20-25 framboises environ
1 petite pomme (80 g)
3 oeufs
150 g de sucre
200 g de poudre d'amande
25 g de maïzena
70 g de polenta 
1/2 sachet de levure chimique (environ 6g)
1 pincée de sel
115 g de beurre tiède (clarifié ou non)
70 g de yaourt grec
Jus de citron et zestes
3/4 à 1 cc rase de gingembre en poudre (facultatif)

Préchauffer le four à 180°c. Beurrer et fariner un moule (carré de 20 cm). 
Placer les framboises 30 minutes au congélateur, elles seront plus faciles à couper en deux et ne s'écraseront pas.

Faire fondre le beurre et laisser tiédir. Couper les framboises en deux. Eplucher la pomme et la détailler en petits dés, les citronner. Dans un saladier, mélanger à la fourchette le sel, la levure, la poudre d'amande, la polenta, la maïzena et le gingembre. Réserver.

Fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange double de volume (au batteur ou à la main). Ajouter le mélange de poudre et fouetter. Incorporer le beurre, le yaourt, les zestes et l'arôme. Ajouter les pommes. Verser dans un moule, enfoncer les framboises. Parsemer d'amandes effilées ou non.

Faire cuire 35-40 mn. Vérifier la cuisson, la lame d'un couteau doit ressortir sèche. Laisser complètement refroidir.

Servir avec un voile de sucre glace et un petit verre d'amaretto ou de manzana (liqueur de pomme). Oh my gosh yummy !

 

Astuces : utiliser du beurre clarifié (ghee) est meilleur pour la santé et donne des pâtisseries plus moelleuses. J'en prépare souvent à l'avance.
Pour ce fameux gâteau aux pommes habituellement, je mets 200 g de pommes coupées en dés et de l'arôme amande amère (au aucune framboise).

 

 

 

76075804  Gâteau à la_polenta_pomme_framboises

 

 

 

 

 

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Tourbillon aux pépites de chocolat noix de pécan ... Bonne résolution n°1 prendre un bon petit déjeuner un vrai exit la pizza !

Et voilà, les minis Talons on "The" super mal au ventre ... Tu as trop bu de pepsi ?? As-tu trop mangé de pop corn ou de chips ??
Mouarf, trop drôle maman y'en a pas à la maison ! mère indigne ... ☠ ☠ ☠ 
Haaaaa ! Vous avez deviné, moi en tout cas oui. Et je ne vais pas faire dans l'originalité et vous dire que c'est la rentrée scolaire pour nous aussi ! Oui, oui je vous assure j'ai la même chose à la maison !
Sauf que nous on s'est pavané pendant 3 mois en vacances ... Rien que ça M'dame, juin, juillet et août. Et pour quoi faire euh ben de quoi je me mêle summer camp, gymnastic, playdate, pic nic, vacances dans l'ouest américain, cueillirdes fruits, la plage, la piscine, activités manuelles, bibliothèque, le sport, la glandouille, la ferme, papotage, le roller blade, le vélo, mini golf, concert en plein air, vadrouiller à droite à gauche, manger des glaces, allez chez le marchand de bonbons  !
A d'ailleurs, faudrait peut être se remettre à cuisiner ... Hein qu'est ce que vous en pensez ?? Hey toi tout au fond, je t'entends .... Ouai bon tu as raison, je n'ai pas fichu grand chose cet été ... en cuisine ! Quoique, il fait encore très beau et chaud ici alors l'opération barbecue & pique nique sont toujours d'actualité.

 

faux_chinois2.

Bref ce matin, enfin hier soir il a fallu quand même ressortir les lunch box, les cartables, les doudoux, les gourdes - non je vous rassure nous n'allons pas pique niquer aujourd'hui même si cela en a l'air- préparer les vêtements, se coucher comme les poules et mettre ce fichu réveil ! ... Enfin vous connaissez sûrement ! Et puis ce matin et bien j'ai ressorti, dépoussiéré et décrassé mon vieux disque. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas chanter cette douce chanson qui m'exaspère à un point dès le petit déjeuner ! Dépêche-toi, dépêchez-vous, mange, tu t'es lavé les dents, viens te laver les dents, ton cartable est prêt, on va être à labour en retard, où sont les doudoux, ne touche pas à ça, mettez vos chaussures ... Tatatati tatatata ... Le marathon matinal a recommencé, piouf je suis déjà fatiguée ... Allez rien de tel qu'un petit morceau de pain brioché pour attaquer la rentrée.  Résolution n°1 prendre toujours un bon et un vrai petit déjeuner pas de pizza ni de fajitas dès le matin oui oui je vous assure à l'école on a ça !

Résolution n°2 : refourguer mon disque "dépêche toi" à ma nouvelle voisine !

 

faux_chinoisfaux_chinois1

 

Tourbillon aux pépites de chocolat & noix de pécan
A la main ou au robot, pour un pain brioché de 20 cm (moule utilisé : silicone)

20 g de sucre
4 g de levure sèche de boulanger (ou 8 g de levure fraîche)
220 g de farine
140 ml de lait tiède (100+20)
30 g de beurre mou
1/4 cc rase de sel

60 de pépites de chocolat noir
6 cs de sucre de canne complet (à défaut cassonade)
4 cs de noix de pécan réduites en poudre
20 g de beurre fondu
dorure  : 1 jaune d'oeuf battu dilué avec 2-3 goutte d'eau


Réhydrater la levure dans 20 ml de lait tiède pendant 10 mn.  Dans un saladier ou dans le bol du robot verser la farine, faire un puis ajouter la levure délayée, le sucre et le restant de lait tiède. Mélanger puis ajouter le sel. Lorsque la pâte devient homogène ajouter le beurre mou. Pétrir pendant 10-15 mn jusqu'à ce que la pâte forme une boule non collante  (environ 12 mn au robot et je finis de pétrir à la main).

Placer la pâte dans un saladier, recouvrir d'un torchon propre humide et laisser lever 1h30-2h00 environ. La pâte va doubler de volume 
Autre alternative si rien ne presse dans le timing : verser la pâte dans un saladier, couvrir de film étirable, placer au réfrigérateur pendant 1 nuit. Elle va lever lentement et sera meilleure.

Après la première levée (soit 1h30 soit toute la nuit), dégazer la pâte. L'étaler sur un plan de travail légèrement fariné en un carré 30*30 cm.
Badigeonner de beurre fondu, parsemer de sucre, de poudre de noix de pécan et enfin de pépites de chocolat. Rouler la pâte serrée pour former un boudin. Couper en 8 tranches, les déposer sans les serrer dans un moule beurré et sucré. Couvrir et laisser lever 1h environ à température ambiante. Badigeonner le dessus de dorure.

Préchauffer le four à 230°c. Baisser la chaleur à 180°c et faire cuire le pain brioché pendant 25-30 mn environ. A la sortie du four badigeonner de sirop d'agave ou sirop d'érable, enfourner pour 2 minutes pour caraméliser.

 

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Crème glacée cerise menthe basilic ... Une envie de fraîcheur et de douceur pour un dessert incontournable de cet été !

J'ai pris mes quartiers d'été et comme chaque année, j'ai abandonné un peu le blog pour lézarder, flemmarder, je suis loin de mon four et de mon ordi ... ils tournent au ralenti. Je crois bien que vous aussi vous êtes en vacances hein ?
Et puis d'ailleurs, il fait chaud, trop chaud ! Alors pour éviter de transformer la cuisine en sauna gratuit familiale, c'est le mixeur ou le barbecue qui bossent !
On se prendrait presque à rêver d'installer des gigantesques ventilateurs dans le jardin ou que notre petit bout de lac du Michigan au coin de la rue se transforme en une banquise géante. Il fait bon de rêver ...  Aors pour se rafraîchir 2 secondes trois quart on mange des sorbets ou des crèmes glacées.

Non pas une glace hein je ne suis pas fan vous vous en rappelez ! Mais une crème glacée, un sorbet enrichi de crème pour une texture plus onctueuse.
Après avoir essayé diverses combinaisons culinaires magiques comme framboise basilic, blueberries estragon, fraise menthe comme un after eight c'est au tour de la cerise de se prêter au jeu de la sorbetière. De la cerise bien mûre, un peu de menthe pour la réveiller et quelques feuilles de basilic pour lui donner du pep's !
Cette petite crème glacée est moelleuse et fondante, le sucre à confiture et le glucose y sont pour quelques choses ! Avec un petit goût rafraîchissant qui vous insite à replonger la cuillère pour essayer de trouver ce petit je ne sais quoi en plus. Adopée les yeux fermés !

 

CERISE1_copie

 

Crème glacée cerise menthe basilic
500 g de cerises dénoyautées (soit environ 600 g)
quelques gouttes d'amande amère
85 ml d'eau
70 g de sucre à confiture (dé préférence)
20 g de glucose (à défaut miel)
6 larges feuilles de basilic frais
6 feuilles de menthe fraîche
100 ml de crème fleurette entière

Couper les cerises dénoyautées en deux et les déposer dans une casserole, ajouter eau. Faire cuire sur feu moyen et à couvert pendant 8-10 mn. Ajouter le sucre et le glucose continuer la cuisson jusqu'à ce que la texture ressemble à une sorte de confiture.

Mixer le plus finement possible les cerises cuites avec les herbes ciselées. Ajouter quelques gouttes d'extrait d'amande.
Verser dans un saladier, ajouter la crème fleurette et mélanger à l'aide d'une spatule. Laisser reposer au frais quelques heures minimum (voire 1 nuit).

Faire prendre en sorbetière selon le mode d'emploi. Déguster immédiatement ou placer au congélateur pour 1-2 heures pour obtenir une crème glacée plus ferme. 

Astuces : le sucre à confiture est enrichi en pectine de fruit, un gélifiant naturel qui donnera du moelleux à la crème glacée. Le glucose permet d’améliorer l’onctuosité des sorbets ou glaces, il a également une propriété de conservateur. 

Garnir de sorbet des moules à esquimau ou moules en silicone (planter un baton ou une cuillère) dedans et placer au congélateur quelques heures.

 

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Haut de Page