Talons Hauts & Cacao

Un zeste de cuisine et un soupçon d'imagination dans les casseroles d'une gourmande. Le blog de cuisine de Garance, recettes de cuisine sucrées et salées illustrées par des photos culinaires. Chocolat addict et surtout Valrhona pour patisser

Muhammara ... {ne me demandez pas comment ça se prononce ... Je pique nique et je "dip" en faisant escale au Liban }

Là je crois bien que c'est ma recette de l'été pour nos piques niques. Un petit truc à tartiner ou un dip avec du poivron, bref une recette qui ne demande pas de longues heures de cuisine. Rien de plus simple on fait "cramer" raisonnablement les poivrons hein ! On mixe avec des noix, quelques herbes et une touche Libanaise avec de la mélasse de grenade dénicher dans mon supermarché. Hop c'est prêt et c'est plutôt pas mal.

Et puis ça m'a permit de goûter pour la première fois à la mélasse de grenade qui donne une petit touche à la fois acidulée et sucrée. Un sirop plutôt épais utiliser dans la cuisine libanaise qui donne une touche de pep's. A force d'en entendre parler sur les blogs j'ai finit par me laisser tenter !
Pour une fois après avoir en avoir dénicher très facilement, ma bouteille n'a pas finit oubliée dans le fond du placard en attendant son heure de gloire. Je suis très vite devenue addict à ce nectar épais à la robe rouge sombre pour laquer un filet mignon, mariner des crevette ou donner une saveur exotique à ma salade de quinoa. 

Et puis on customise, enfin moi je le customise ce muhammara en mettant du poivron jaune ou des amandes. Et ma petit touche perso, j'utilise cette agréable purée rouge dans mes salades végétariennes, dans les pâtes chaudes et même dans les sandwichs ...parfaits pour les piques niques d'été. Car ici, aux alentours de chez moi, les endroits pour pique niquer ne manquent pas surtout prêt du lac. Attention grand luxe, dans les parcs prêts du lac ou non, on trouve des tables, bancs et barbecue ! Ici le pique nique en plein air c'est un peu comme déménager sa cuisine. Ils débarquent en familles, entre amis avec les grosses glacières, les gros thermos et parfois même leur propre barbecue  ! Vous ne verrez jamais un américain étaler une couverture pour pique niquer ... y'a que les français pour faire ça au moins une fois ...  et passer pour des extra terrestres d'ailleurs ! 

 

muhamara

 

Muhammara .. dip au poivron rouge et noix
3 poivrons rouges
80 g de noix (torréfiées de préférence)
Tabasco (ou piment)
2 cc rases de coriandre en poudre
3 cc rases de cumin en poudre
3 cc de mélasse de grenade
1 cs de jus de citron
Sel
1 cs d'huile de noix (à défaut huile d'olive)
Menthe et coriandre fraîche (à doser selon les goûts, j'ai mis 10 feuilles de menthe et 15-20 feuilles de coriandre)

Faire dorer les poivrons sous le grill du four jusqu'a ce que la peau soit légèrement grillée. Les enfermer dans un sac en plastique type ziploc et laisser reposer 10 mn environ, peler puis épépiner. 
Ciseler les herbes et hacher les noix.

Dans le bol du mixeur, déposer les poivrons, les noix, les épices en poudre, l'huile, la mélasse de grenade, la menthe et la coriandre fraîche. Mixer en utilisant la touche pulse pour faire une pâte à tartiner. Assaisonner de sel et de tabasco. Réserver au frais jusqu'au moment de servir.

Accompagner avec du pain grillé frotté à l'ail, des tranches de courgette crue, des bâtonnets de carottes ....

Astuces : Enfermer les poivrons grillés chauds dans un sac en plastique permet de retirer facilement la peau. Torréfier les noix (au four ou à la poêle sans matière grasse) exaltera leur saveur, laisser les bien refroidir avant de les mixer sinon elles rendront de l'huile.

La mélasse de grenade se trouve dans les épiceries orientales.

 

76075804Muhammara dip au poivron rouge et noix  


Tags : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Sorbet au chocolat ... {le +++ sublime des sorbets de la Maison du Chocolat ... mon obsession gourmande}

Autant vous le dire toute de suite, je ne suis pas fan de glace ... les autres si ... alors on m'en réclame. Ils sont gâtés d'ailleurs car la sorbetière à fait le voyage dans les containers et en plus elle fonctionne. Car, oui un truc dont j'ai oublié de vous parler c'est que les prises de courant sont différentes. Il a donc fallu s'équiper non pas d'un adaptateur mais d'un transformateur de courant pour les appareils électriques de cuisine. Je ne m'imaginais pas partir sans Gaston mon KA rouge, en autre ... quoi que si je vous dis à combien je peux avoir un KA rouge et le nouveau avec le bras qui fait je ne sais pas quoi ... je crois que certain(e)s d'entres vous vont virer au rouge !

CHOCO

Bref revenons à nos moutons. Je n'ai jamais été très glace, bûche glacée aussi. Je passerais pour une cruche si je vous dis que je trouve ça trop froid ... enfin mes dents trouvent cela trop froid ... et puis laisser fondre la glace pour la réchauffer ... heu autant boire un milshake ? En fait, non ce que je n'aime pas trop ce sont celles à base de crème anglaise qui m'écoeure. Je préfère carrément les sorbets où les crèmes glacés à condition de ne pas trop sentir la crème. Et Bizarrement encore une fois, c'est celle au chocolat que je déteste, je trouve qu'elles n'ont jamais le goût du chocolat.

Alors si je vous dis que j'ai trouvé le plus merveilleux des sorbets au chocolat (et cacao), qu'il ne se forme aucun cristaux, qu'il a goût de chocolat, qu'il n'est pas dure comme du béton après quelques minutes à température ambiante et qu'il est simple à faire tout en faisant 10000 trucs à la fois ...
Vous viendrez peut être pendre le goûter à l'ombre des chênes en regardant les lapins et les écureuils et même peut être apercevoir le pivert et les timides oiseaux rouges ... que je n'arrive pas à photographier.

Il est rare que je publie une recette d'un vraiment à peine modifiée mais cette recette de la maison du Chocolat vaut vraiment le détour  ... autant vous dire qu'en feuilletant le livre de cette maison parisienne, je n'ai pas hésité une seconde à tester la recette. Une règle d'or bien sûr utilisé un chocolat noir de bonne qualité vous donnera un sublime et gourmand sorbet.

Ce sorbet est une douce tentation ... un péché gourmand, les cuillerées se succèdent, impossible d'en laisser une lichette  ... Le drame est qu'il faille choisir qui léchera le fond du plat ! L'histoire ne le dit pas

choc 

 

Sorbet au cacao de la maison du Chocolat

160 g de chocolat noir (mon préféré pas trop amer à 64% Valrhona Manjari)
500 ml d'eau
120 g de sucre (semoule)
40 g de cacao amer
2 cc rase de café soluble (facultatif)
1 belle pincée de fleur de sel (facultatif)

Hacher le chocolat à l'aide d'un couteau.
Dans une casserole, porter l'eau, le sucre, le café, le cacao amer et le sel à ébullition. Dès que le mélange bout, laisser frémir pendant 5 mn.
Ajouter le chocolat haché, mélanger au fouet, dès que l'ébullition reprend retirer du feu.
Verser dans un saladier froid, laisser complètement refroidir au frais quelques heures.

Verser le mélange dans la sorbetière et laisser tourner selon le mode d'emploi. Verser le sorbet dans une boite hermétique et conserver au congélateur quelques heures pour qu'il durcisse.

Astuces : avant la dégustation sortir le sorbet quelques minutes avant.

 

76075804 Sorbet au chocolat de la Maison du Chocolat

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Cake au pavot fleur d'oranger ... { une banale histoire d'expat à la recherche de l'ingrédient introuvable } ♥

A peine le pied posé dans mes champs de bluberries (myrtilles), j'étais loin de m'imaginer de devoir faire le tour de la planète US pour dénicher de la fleur d'oranger. L'ingrédient semble être bien trop bizarre voire mystérieux pour être trouvé ici ! Cher lecteur, tu vas te dire : elle est folle ! Mais pourquoi arpenter les supermarchés bio ou non, les épiceries asiatiques ou mexicaine pour de la fleur d'oranger !

Bah oui pourquoi ? Lorsque que je vivais en France, j'avais une addiction à l'eau de fleur d'oranger. Un parfum que j'ai mis longtemps à verser dans mes recettes de cuisine, mais au final vu la descente que j'avais ... je me suis décider à en acheter "de la bonne" et par litre ! Oui, je sais la fleur d'oranger est loin d'être l'ingrédient hyper tendance du moment par rapport au thé matcha, le pandan, la fève tonka, ou les poivres en tout genre ! Et puis j'en ai trouvé mais quel goût bizarre .... oh il y aurait bien sur Amazon pour me dépanner mais franchement il y a des fois où ils abusent sur les frais de port. Bref ! Quoi qu'il en soit je l'ai importé ... merci Maman ♥ ♥ ♥.

Vous allez penser : ça y est elle ne fait que des muffins ! Un petit air de déjà vu ce genre de gâteaux ... une forme de muffin, un peu de ganache dessus ... mais pas le même gâteau ! Là c'est un cake ohh et quel cake ... Vous savez le genre de gâteau qu'on a envie de mangé dès qu'il sort du four qui réconforte même s'il fait 35°c, celui dans lequel on croque dedans goulûment extra moelleux, pas trop gonflé, avec une texture dense comme j'aime mais pas étouffante, parfumé avec des petits trucs qui croque dedans ... je continue  ... ! 

 

cake_pavot_fleuroranger

 

Cake à la fleur d'oranger pavot {ganache montée chocolat blanc } ♥
base du cake C. Michalak

3 oeufs
50 g de sucre
80 g de crème épaisse
1 cc rase de levure chimique
25 g de beurre fondu (clarifié ce sera encore mieux)
90 g de farine
35 g de poudre d'amande
1 cs de graines de pavot
25 ml de fleur d'oranger
cake_pavot_fleuroranger1
Sirop : 50 ml eau, 50 ml de fleur d'oranger, 30 g de sucre
Ganache montée : 80 g de chocolat blanc, 55 ml de crème fleurette chaude, 110 ml de crème fleurette froide.

Préchauffer le four à 180°c.

Tamiser ensemble la poudre d'amande, la farine, le sel et la levure chimique.
Fouetter au fouet électrique ou à la main les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange double bien de volume. Ajouter la crème, fouetter, incorporer les poudres tamisées. Verser le beurre fondu refroidi, l'eau de fleur d'oranger et les graines de pavot. 
Répartir la pâte dans des moules à muffins beurrés et farinés jusqu'au 3/4.  
Faire cuire 5 minutes à 180°c, puis environ 20-25 mn à 160°c. Vérifier la cuisson en plantant au milieu la lame d'un couteau, celle-ci doit ressortir sèche.

Pendant ce temps préparer le sirop en portant à ébullition l'eau, la fleur d'oranger et le sucre. 

Dès la sortie du four, arroser les cakes chauds avec le sirop chaud (j'ai mis 2-3 cs de sirop par cake). Laisser refroidir avant de démouler et de coiffer d'un peu de ganache montée.

Ganache montée - facultatif mais humm trop gourmand- { à préparer la veille}
Hacher finement le chocolat blanc. Porter à ébullition les 55 ml de crème fleurette. Verser sur le chocolat blanc, laisser reposer quelques secondes et mélanger à la spatule. Incorporer les 110 ml de crème fleurette froide. Filmer et réserver au frais jusqu'au lendemain. 

Une fois les cakes refroidis, à l'aide d'un fouet monter la ganache comme une chantilly. Coiffer les cakes avec de la ganache et déguster !

 

Astuce : plus le mélange oeufs sucre sera battu et deviendra léger plus le cake sera léger. Pour un moule à cake compter 45mn de cuisson environ.
La ganache une fois montée se conserve très bien au réfrigérateur (elle ne retombera pas).

 

 

76075804 Cake au pavot & fleur d'oranger {ganache montée chocolat blanc} 

 

 

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Crème caramel façon danette sans oeuf rapide et facile ... {chic du caramel plein mon ramequin}

Après trois semaines sans fouet, casserole, ni four sous la main me voilà de retour. Je ne vous parle même pas de la tête de mon frigo ni de mon congélateur ils tirent une tronche de 10 pieds de long. Longue absence .... leurs ventres crient famine, il est tant d'embarquer dans mon van aérospatial pour m'approvisionner en légumes, céréales, fruits, fromage de chèvre ... de quoi nourrir nos frigos gigantesques. Sérieusement du haut de mon 1m76, je crois que je peux rentrer dans le frigo du sous sol, quand aux minis talons eux ils rentrent dans le congélo du frigo américain !

Car oui à la maison, j'ai un frigo américain ... Là moi qui ne voyait pas l'utilité avant, je vous assure que j'ai changé mon point de vue surtout quand les températures avoisines les 97 degrés fahrenheit (37°C). Soudain qu'il fait bon d'avoir une quantité de glaçons en stock pour rafraichir mon thé glacé hisbiscus passion, de pouvoir piler les glaçons pour faire un smoothie comme au Starbuck ou rafraîchir notre cocktail du week-end. En attendant de faire des glaces, des gaspachos et autre cuisine estivale on redémarre en douceur avec une crème au caramel façon danette parce que je n'ai que du lait sous la main ! 

Envie d'un petit ramequin gourmand le voici rien que pour vous. Grand ou petit, il n'y a pas d'âge pour plonger sa cuillère dans un petit pot onctueux. Tout le plaisir d'un dessert crémeux agrémenté d'une pointe de cannelle, de gingembre ou de fleur de sel pour les plus aventuriers. On fond avec grand plaisir pour les crèmes simples de ce genre et moi je suis ravie c'est ultra rapide à faire ! Et puis ça change de la crème chocolat danette aussi.

 

CARAMEL

 

Crème caramel façon danette sans oeuf

200 g de sucre semoule 
40 ml d'eau
215 ml de crème fleurette 
25 ml Rhum ambré 
250 ml de lait (éviter l'écrémé)
25 g de maïzena

Verser dans une grande casserole le sucre et l'eau. Laisser fondre sur feu moyen, sans y toucher, jusqu'à l'obtention d'un caramel de couleur blond ambré (marron foncé mais pas brûler). Pendant ce temps, porter la crème à ébullition et le rhum.

Hors du feu, décuire (= arrêter la cuisson) le caramel en ajoutant la crème chaude (attention aux projections !!! c'est très chaud). Remettre sur feu vif et laisser frémir 5 mn environ en remuant. La sauce va s'épaissir un peu. Voilà la sauce au caramel prête

Dans une casserole, délayer la maïzena dans le lait, ajouter la sauce caramel et faire épaissir sur feu doux pendant 10 mn en fouettant régulièrement. La crème est cuite lorsque le fouet doit laisser des traces. Verser dans un saladier, filmer au contact (=poser directement le film étirable sur la crème), laisser refroidir et réserver au frais quelques heures.

Servir bien frais avec un voile de cannelle, de gingembre ou de fleur de sel de Guérande.

Astuces : utiliser un large casserole afin que le sucre fonde facilement et de façon uniforme. Surveiller pendant que cela caramélise attention à ne pas faire brûler le caramel. 

Je remplace de temps en temps le rhum par de la liqueur de café (khalua) ou un peut de café soluble.

Variante :

Crème danette chocolat : 500 ml de lait, 25 g de maïzena, sucre à doser selon les goûts (environ 60 g pour moi mais ce n'est pas trop sucré)-goûter et rectifier- 50 à 70 g de cacao amer en poudre. On délaye le tout, on mets sur  feu doux et on fait épaissir en fouettant pour éviter que cela n'accroche au fond de la casserole.
En fin de cuisson j'ajoute le petit plus qui change tout : un peu de fleur d'oranger, d'arôme rose voire du café soluble ou de la purée de cacahuète bio. On film au contact et zou c'est fait ! Servir bien frais.

 

 

76075804  Crème_caramel façon danette

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Shortbread salé aux épices .... Petit plaisir ensoleillé à croquer, chic c'est l'heure de l'apéro !

Je me rappelle, il y a quelques mois avoir dit que je partais aux US ...Certains ont eu un sourire en coin un brin moqueur lorsque j'ai dit que c'était dans le Michigan ! Oh my gosh comme ils disent .. le Michigan, y'a mieux comme destination m'a t'on sorti !
Oui peut être ! C'est sûr, il a de la neige en hiver, mais de ce côté là ils ne sont pas "handicapés" comme en banlieue parisienne, tout est prévu ! La Terre ne s'arrête pas de tourner. C'est certain ce c'est pas la Californie ou la Floride mais l'été nous pouvons aussi aller à la plage, faire du bateau ! Et je tournais 7 fois la langue dans ma bouche ... mais ça m'érrissais un poil ! 

Après quelques mois vécu ici ... Si je leur disais que l'hiver je peux skier, faire des raquettes, de la luge et des balades dans la neige. Que depuis le mois de janvier, nous n'avons qu'un chouillat de pluie et seulement 2 jours de pluie continue. Et là maintenant nous allons à la plage en roller ou à vélo et il fait chaud. Oui la plage car même si c'est un immense lac, aussi étrange que cela puisse paraître il y a des vagues, des dunes de sables naturelles et un va et vient de bateau, voiliers et scooters des mers qui sortent de la Marina.

Alors si l'hiver il a le coffee time. Quand les jours rallongent et qu'il fait beau on passe plus de temps dehors à l'ombre des arbres géants et probablement une envie débordante de farniente que de fourneaux se fait ressentir. C'est l'heure des apéro sur la terrasse et des grillades.
Minis muffins, cakes, gressins et biscuits apéro font une subite réapparition de quoi grignoter en sirotant un cocktail pendant que le barbecue crépite et dégage de délicieuses odeurs de grillées. 

Pas de maïs grillé sur le feu car nous ne sommes pas adepte des petits grains jaunes. Par contre la farine de maïs ou la polenta j'adore. Régulièrement j'ai le syndrome du maïs qui me revientn d'ailleurs. Ca me prend comme ça, surtout lorsqu'il fait beau, j'ai l'impression. Allez savoir pourquoi sûrement parce que cette farine jaune dorée rappelle le soleil ?

shortbread_mais1_copie

Et si on faisait des biscuits ... encore une obsession que j'ai ! Chic chic chic, c'était le week-end alors apéro time ! Je veux des shortbreads vous savez ces délicieux petits biscuits anglais avec ce petit goût de beurre. Et pourquoi pas à la farine de maïs, avec un mélange d'épices histoire de faire un aller retour express du côté du Liban.

Du jaune à l'apéro ! Ces shortbreads sont hoooo fondants et haaaa friables, avec un petit chouillat de croquant mmmmm et légèrement parfumé d'épices en poudre mais pas piquant ... Envoûtants moi je vous le dis ! On s'en croquerait les doigts, gourmandises quand tu nous tiens  !

 

shortbread_mais_ 

Shorbread salé aux épices mais pas piquant
Pour un plat de 20x20 cm

130 g de farine
70 g de farine de maïs
50 g de polenta
1 cc rase de levure chimique
140 g de beurre mou
50 g de parmesan râpé
1/4 de cc rase de cumin en poudre
1,5 cc rase de coriandre en poudre
1,5 cc rase de cannelle en poudre
8 pincée de muscade
une dizaine de tour de poivre
2-4 cs de lait
sel 

Dans un saladier (ou bol du robot) mélanger les farines, la polenta, la levure, les épices, le parmesan râpé et une belle pincée de sel.  Ajouter le beurre mou coupé en dés. Et malaxer jusqu'à l'obtention d'une boule, ajouter si nécessaire le lait progressivement.

Verser la pâte dans un moule, recouvrir de film étirable et l'étaler à l'aide de la paume de la main à travers ce film en lissant la surface. Réserver au frais 1 heure.
Préchauffer le four à 150°c. Couper la pâte en batonnet à l'aide d'un couteau, piquer la surface des biscuits avec un cure-dent.

Faire cuire 45-50 minutes environ jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée et ferme au milieu. Laisser complètement refroidir dans le moule avant de démouler. 

Astuces : à la sortie du four, si nécessaire, à l'aide d'un couteau, redécouper les batonnets. Conserver dans une boite hermétique.

 

 

Vous aimez les apéro, moi aussi alors ça tombe voilà quelques idées :


Tags : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Muffins au chocolat ganache caramel extra fondant, moelleux comme un oreiller en plume ... à la recherche du muffin parfait ?

Après un minimum 56,5 essais, je la tiens ma recette de muffins au chocolat à m'en faire tourner la tête. Bon d'accord peut être pas autant d'essais tout de même. C'est peut être un trop plein de soleil hier à la plage à creuser un gigantesque château qui me fait fabuler et écrire n'importe quoi.

Quoi qu'il en soit, j'en ai essayé quelques unes de recettes de muffins au chocolat dans ma cuisine parisienne. Une ou deux repérées dans un livre, une d'une page de magazine prise en photo lors d'un rdv chez le médecin ou celles de blogs ... J'avais, il y a quelques temps, abandonné fermement l'idée d'avoir le muffin au chocolat "démoniaquement" parfait.  
Soit le muffin était trop sec, soit le goût de chocolat quasi imperceptible, ou il devenait dur et sec le lendemain, trop gonflé, trop ceci trop cela ... Après plusieurs tentatives, mon rêve -oui j'avoue c'est bizarre de rêver de muffin, c'est grave docteur- d'une recette de muffin au chocolat s'est effondrée comme un château de sable englouti par les vagues. J'ai préféré me dire que ma quête du muffin au bon goût de cacao-chocolat était quasi impossible. 

Et puis, aux US ils sont quand même fortiches en matière de cookies, cheesecakes et muffins. Souvent une texture, un goût et une cuisson parfaite quoi que, peut être un poil trop sucré pour moi car je ne suis vraiment pas fan de pâtisserie trop sucrées ... Mon envie de muffin au chocolat à traversé l'Atlantique pour refaire surface.

Première pensée de mon ange gardien : "Oh nonnn pas encore, la voilà débarquée dans le Michigan que ça lui reprend".
Quant à mon petit démon il m'a chuchoté : "Allez vas-y t'es au pays du muffin qu'est ce que t'attends, file à la bibliothèque pour potasser des bouquins" !

Et me voilà à quatre pattes par terre dans le rayon cuisine qui fait 2 km de long à lui tout seul ! à la recherche de livre sur les muffins pour écrire ma thèse ! Et puis après un petit mixage de plusieurs recettes, j'ai trouvé le goût du muffin au chocolat qui me plaît. 
Celui qui est moelleux et légèrement dense au bon goût de chocolat, qui ne devient ni sec ni friable le lendemain.
Du chocolat râpé plutôt que du fondu, un peu de levure chimique mais pas trop, un mélange de lait fermenté-lait et de la patience après la sortie du four ... ça vous évitera quelques brûlures à la langue croyez moi !

 

muffindemoniaque

 

Muffins au chocolat ganache montée au caramel
240 g de farine
8 g de levure chimique
35 g de cacao amer
150 g de sucre de canne blond
1 belle pincée de sel
150 g de chocolat noir finement haché (61%)
1 poignée de pépite de chocolat
115 ml de lait fermenté
115 ml de lait
80 g d'huile neutre
2 oeufs (90g)
2 cc rase de café soluble
1 cc d'extrait de vanille
2 cc de rhum ambré (à défaut lait)

Préchauffer le four à 180°c.
Dans un saladier mélanger à la fourchette les ingrédients secs : la farine, la levure, le cacao, le sucre, le sel et le chocolat finement haché.
Dans un second saladier, mélanger les deux laits, l'huile, les oeufs, le café, la vanille et le rhum. Verser sur les ingrédients secs, et mélanger à l'aide d'une fourchette.

Beurrer des cercles à pâtisserie de 6 cm et les chemiser d'une bande de papier sulfurisé (plus haute que les cercles). Les déposer dans un plat allant au four (ou beurrer des moules à muffins). Verser la pâte jusqu'au 3/4, parsemer de pépites de chocolat. Faire cuire 20-25 mn (adapter le temps de cuisson en fonction de la taille des moules utilisés).

Laisser complètement tiédir sur une grille.

Ganache montée au caramel   (de Mercotte) à faire la veille :
40 g de sucre, 15 g de beurre, 60 g de crème fleurette entière chaude
50 g de chocolat blanc (de couverture de préférence ou pâtisserie), 25 g + 65 g de crème fleurette froide, 1 cc rase de miel  

Dans une casserole, faire fondre le sucre jusqu'à l'obtention d'un caramel à peine ambré. Couper le feu, ajouter le beurre et la crème chaude. Mélanger et laisser tiédir. 
Faire fondre le chocolat au bain-marie et parallèlement chauffer les 25 g de crème avec le miel. La verser sur le chocolat, mélanger à la spatule. Incorporer la sauce caramel. Enfin ajouter le reste de crème fleurette froide (65g). Couvrir au contact de film étirable et réserver une nuit au réfrigérateur. Le lendemain monter la crème comme une chantilly ferme. Mettre dans une poche muni d'une douille et dresser sur les muffins (ou déposer des petits tas à l'aide d'une cuillère).

Astuces : Remplacer le lait fermenté par de la crème liquide. Eviter de trop mélanger la pâte à muffin.
Adapter la cuisson des muffins en fonction de la taille du moule et du four. J'ai utilisé des cercles à pâtisserie mes muffins étaient assez hauts, la cuisson était donc plus longue.
Pour des moules à muffins traditionnels compter environ 15-20 mn. Vérifier la cuisson en plantant un pic ou la lame d'un couteau, elle doit ressortir sèche. Le haut du muffin ne doit pas être doré, il doit être encore souple sous la pression du doigt.
Une fois la ganache montée en chantilly ferme, elle se conserve au réfrigérateur.

 

Une envie de chocolat, venez par ici :

Je vous sers une part de gâteau au chocolat streusel & noix de pécan ... ultra gourmand je l'adore celui là !

Ou bien un peut de fondant au chocolat plus que tentant & addictif ... léger (sans farine ni beurre), oui vous avez bien lu sans beurre

Et puis du moelleux au chocolat sans farine qu'on englouti en à peine 4 coups de cuillerées

Ou alors une part de tarte à la mousse au chocolat lit fondant au citron ???

Et pourquoi pas des BN maison chocolat caramel ???


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



31 mai 2013

Ce soir si on cuisinait l'oeuf autrement ... 2 recettes Matines

Qui n'a pas d'oeufs dans sa cuisine ... lève le doigt ... à moins d'être allergique ou ne pas en manger par choix. Un produit bien utile pour cuisiner je dois l'avouer et qui ne manque jamais dans mon frigo. Un ingrédient de base dont il me serait impossible de me passer pour faire des quiches, gratins, gâteaux et autres gourmandises. Alors oui l'oeuf est une source d'inspiration culinaire ... Qui ne connaît pas les oeufs Matines, Une marque leader d'oeuf français qui propose un large panel d'oeuf bio, pleins air, label rouge. Je... [Lire la suite]
Posté par TalonsHautsCacao à 22:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juin 2012

Yummy magazine numéro 9 est en ligne !

Le numéro d'été de Yummy Magazine est sorti !  Et il annonce de belles recettes bien fraîches, gourmandes. Un numéro qui vous fera voyager au coeur de la Provence, des idées de recettes pour avoir la pêche, se régaler avec un entremets ou alors faire un aller-retour express à New-York ou en Ecosse avec des recettes de cheesecake ou de shortbread. Ne rater pas également l'interview irrésistible avec Christophe Felder mais chut je ne vous en dit pas plus et vous laisse le découvrir. Pour le feuilleter en ligne ou le télécharger c'est... [Lire la suite]
Posté par TalonsHautsCacao à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2012

Ferme les yeux et rappelle toi ...

Il y a des publicités qui restent comme cela dans la tête ... Faut dire que lorsque j'étais "ado", j'adorais les publicités à la télé. Et il y en a quelques unes qui sont bien ancrées dans ma mémoire. Comme quoi ... la publicité à bien fonctionné sur moi ... et je serais prête à parier que vous aussi vous vous en souvenez. Si je vous dis ... les bons oeufs, les yeux fermés ... du tac o tac je réponds Matines. Cela ne vous rappelle rien ? Une entreprise française, hein quand même, et pas si vieille que ça d'ailleurs qui a fait son... [Lire la suite]
Posté par TalonsHautsCacao à 16:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2012

Tarte carotte coco pâte à tarte pesto coriandre ... une tarte vitaminée de bonne humeur !

Les américains sont toujours de bonne humeur, polis, souriants et serviables ce qui est plutôt agréable... Mais quelle est donc leur secret ??... Bon d'accord je viens de la région parisienne ça aide à la mauvaise humeur et aux tronches de 6 pieds de long ? Oui je sais ce n'est pas une excuse valable. Bon alors mettons ça sur le stress et la foule, le mauvais temps, la pluie qui mettent un peu la pression et  autorise à être excités au volant et donne le droit la caissière de Carrefour de marmonner dans sa barbe un microscopique... [Lire la suite]
Posté par TalonsHautsCacao à 22:26 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Haut de Page