Talons Hauts & Cacao

Un zeste de cuisine et un soupçon d'imagination dans les casseroles d'une gourmande. Le blog de cuisine de Garance, recettes de cuisine sucrées et salées illustrées par des photos culinaires. Chocolat addict et surtout Valrhona pour patisser

Tarte au melon rôti menthe ... {pour un souffle de fraîcheur}

Il fait chaud,  trop chaud alors pour un dessert rafraîchissant et pas trop lourd voici une petit suggestion de tarte histoire de profiter des derniers melons de la saison. 
Et oui, d'ici deux jours les conversations tournerons pendant quelques temps autour des stylos, d'emploi du temps, de professeurs, devoirsss, ch'suis fatigué, c'est quand les prochaines vacances et la fameuse course aux inscriptions pour les activités sportives. Voici le joyeux programme de début septembre ... Comme une légère impression de déjà vécu l'année précédente ??
Mais figurez vous que cette année je suis super méga organisée ! Je m'épate mois même, et pourrais même me faire une petite remise de médaille à huis clos dans ma cuisine. Je m'y vois déjà debout sur la chaise la table, les bras en l'air brandissant mon dossard et la foule virtuelle en délire m'acclamant de super maman.

Bon ok, c'est juste que j'ai pris de l'avance fin juin avec les certificats de sport en poche pour tout le monde, les fournitures scolaires achetées début juillet, nouvelles chaussures pour le basket, le running, justo de gym (vive les soldes !) ... et en prime les inscriptions aux activités sportives ont aussi été bouclées ... Bon faudrait pas qu'on vienne me dire début septembre : "Maman cette année je veux faire du hockey sur glace, de la trompette et moi du cheval et de la lutte greco-romaine !!

 

tarte melon12

 

Tarte au melon rôti crème menthe
Pour une tarte de 22 cm ou 6 tartelettes individuelles de 10 cm

1 pâte sablée maison ou non
400 ml de lait
10 g de menthe fraîche ou 1 a 2 gouttes d'huile essentielle de menthe
60 g de sucre semoule
40 g de farine
20 g de fécule
4 jaunes d'oeuf
1 gros melon (800g environ)
40 g de miel
40 g de beurre
60 ml de rhum ambré

Décoration : pistaches non salées, crème fleurette montée en chantilly

 

tarte melon

Faire chaud le lait à feu doux, ajouter les feuilles de menthe, couvrir et laisser infuser 30 mn minimum. Filtrer le tout à travers une fine passoire.

A l'aide d'une cuillère parisienne, prélever des billes de melon. Dans une poêle, faire chauffer le beurre, le sucre et le rhum. Ajouter les billes de melon et laisser caraméliser 1-2 minutes en remuant doucement. Laisser refroidir, réserver.

Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre, ajouter la fécule. Réchauffer le lait et le verser en filet sur le mélange précédent. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire sur feu doux jusqu'à épaississement en mélangeant à l'aide d'une spatule. Verser dans un bol, filmer au contact. Réserver au frais.

Foncer le moule à tarte (ou les cercles à tartelette). Piquer le fond, recouvrir de papier sulfurisé et de légumes secs. Faire cuire 20-25 mn environ pour une tarte (15 mn pour des tartelettes individuelles). Il doit être cuit et doré. A la sortie du four, à l'aide d'un pinceau enduire le fond de tarte de blanc d'oeuf (cela évitera de détremper le fond de tarte avec la garniture et la garder ainsi croustillante). Laisser refroidir.

Garnir le fond avec la crème froide, disposer les billes de melon refroidies. Décorer avec des pistaches, des feuilles de menthe ciselées et de la chantilly.

 

 

Astuces : filmer au contact = déposer le film alimentaire directement sur la crème afin d'éviter la formation d'une peau.
Si la poêle n'est pas assez grande, caraméliser en plusieurs fois les billes de melon. Sans cuillère parisienne, il suffit de détailler le melon en lamelle ou en cube.

 

 

 


Tags : , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Gâteau citron myrtille tout doux, moelleux et mes histoires de petites dindounettes

Chaque année au mois de novembre tout le monde commence à penser à Noël, à la liste de cadeaux qui s'allongent, à comment décorer le sapin cette année, vous vous demandez même ce que vous pourrez bien faire à manger ...
Et bien de l'autre côté de l'Atlantique, Santa Clause (alias Papa Noël), les menus du 24 ou du 25 sont bien loin d'être d'actualité ... Mais à quoi pensons nous alors ??.... À mon anniversaire la fameuse dinde. 
Oui, "The Dinde" dorée moelleuse juteuse avec sa purée de pommes de terre, sa sauce aux cranberries fraîches, le cocktail vodka citron-cranberries (c'est au début ça hein), les patates douce pécan-marshmallow (mystère et boule de gomme c'est un plat et non un dessert), le southern cornbread, les légumes rôties, puis la fameuse pumpkin pie.
Avant les fêtes de fin d'année, il y a Thanksgiving, la dinde farcie et l'incontournable black Friday (soldes monstrueux où les gens plantent des tentes -véridique- le jeudi soir pour être à l'ouverture du magasin le vendredi matin... Tout cela occupent bien les esprits.

citronmyritlle

Sans vous mentir, j'ai l'impression d'être envahie par les dindes. On les voit fleurirent de partout. A l'école, dans les pub à la télé, les magazines, les magasins de déco et de craft, la radio, les vidéos de Martha Stewart ou autres sites de cuisine et bien sûr dans les supermarchés. 
Il y en a de toutes les tailles des petites, des moyennes et des éééééénormes qui pèsent dans les 10 kilos !! Là il y a intérêt à avoir un maxi four, un maxi plat et un giga congélo ! Donc vous vous imaginez bien qu'il faut faire de la place dans le congélo pour stocker la bête à plumes ! 

Sauf que cette année pas de dinde à la maison ... Cela sera un canard oui, ne me demandez pas pourquoi le français aime bien déroger les règles c'est comme ça. Non sans vous mentir, nous ne sommes pas fan de dinde et je me vois mal m'infuser des restes de dinde matin midi et soir après Thanksgiving. Donc, je vais me lancer dans la préparation d'un canard au four. J'hésite encore entre une recette traditionnelle de canard à l'orange ou m'aventurer un peu plus hors des sentier battus ; comme cuisiner un canard sauge-mandarine potimarron rôti avec quelques oignons grelots caramélisés !! ça sonne bien non ?

Bref, du coup je fais de la place dans mon congélo pour stocker ma dindounette mon petit canard et j'en profite pour écouler les restes de myrtilles que nous avons cueillies cet été.

Alors dans la famille gâteau, je voudrais celui qui est tout doux réconfortant et moelleux, que l'on peut décliner à l'infini avec n'importe quels fruits juteux en stock dans le congélo ... tant qu'à faire ! On y ajoute un peu de citron car pour rien vous cacher j'adore l'association baie-citron, de la poudre d'amande, des petits zestes de citron confits et hop bonne pioche .... le tour est joué.

Définitivement j'aime bien ces histoires de vide congélateur et de petite dindounette !

 

 

citronmyritlle1  citronmyritlle3

 

Gateau myrtille citron et un petit chouillat d'amande

180 g de sucre de canne
Graines de 1/2 gousse de vanille 
Zestes et jus de 1 citron jaune
130 g de farine
60 g de poudre d’amande
quelques gouttes d'amande amère (facultatif)
3 œufs
100 g de lait fermenté (buttermilk)*
50 g de beurre fondu tiède
1/ 2 cc rase chimique
1 belle pincée de sel
50 g de myrtilles congelée (ou plus)

Lamelles de citrons confits (facultatif mais rien qu'à la cuillère c'est bon) :
Zestes de 3 citrons jaunes (bio de préférence) + 75 ml de jus de citron
75 ml d’eau
75 g de sucre semoule
la 1/2 gousse de vanille (vidée de ses graines)

Dans un saladier verser la poudre d'amande, la farine, la levure et une belle pincée de sel. Zester le citron et presser le jus. Récupérer les graines de vanille, réserver la gousse pour les lamelles de citrons confits !

Préchauffez le four à 160°. Dans un saladier ou bol du batteur verser le sucre, les zestes, les graines de vanille. Frotter du bout des doigts pour parfumer le sucre et laisser reposer 10 mn. Ajouter les œufs, fouetter pendant 3 bonnes minutes à vitesse rapide afin d'obtenir un mélange mousseux, pâle et  qui double de volume. Incorporer le lait fermenté et fouetter à vitesse lente.

Ajouter le mélange de poudre et fouetter de nouveau, puis le beurre fondu. Incorporer rapidement les myrtilles à l'aide d'une spatule.

Verser la pâte dans un moule beurré et fariné. Faire cuire 45-60 mn environ. Vérifier la cuisson à l'aide de la lame d'un couteau (elle doit ressortir sèche). 

Pendant la cuisson du gâteau ... (non on ne se tourne pas ces pouces).
Zester les citrons et les presser. Dans une casserole réunir le sucre, le jus de citron, la gousse de vanille, l'eau et les zestes. Porter à ébullition jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Baisser le feu et faire cuire à  feu doux jusqu'à ce que les zestes soient translucides. Réserver au chaud.

A la sortie du four, laisser refroidir le gâteau 10 mn. Démouler délicatement sur une grille, verser un peu de sirop chaud pour imbiber le gâteau (j'ai utilisé un peu plus de la moitié) et décorer le dessus de lamelles de citron confit. Laisser le gâteau complètement refroidir. 

Astuces : patienceeeee ... c'est meilleur le lendemain.
* le lait fermenté se trouve au rayon lait frais sous le nom de lait ribot, Lben (Candia) ou Yorik (Yoplait) par exemple). Cela apporte beaucoup de moelleux en pâtisserie. A défaut remplacer par moitié yaourt grec et lait demi ecrémé ou entier.

 

 


Tags : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Crème glacée au caramel fleur de sel sans jaunes d'oeufs ... une cuillérée gourmande pour le "Back to school"

glace_1Moi : "Je suis épuisée"
Elle : "Mais je ne comprends pas t'as rien glandé de l'été" 

Mouaif c'est ça, disons qu'aux USA 3 mois de vacances scolaires rien que ça oui !! incroyable !!! c'est un poil trop long ... Surtout quand il faut trouver des occupations à nos chères petites têtes châtains claires ! Entre piscines, pâtés de sable, cours de dessin, gymnastique, tumbling, zoo, bibliothèque, ateliers manuels en tout genre, un peu de cuisine, soirées pyjamas, après midis copains copines, mini golf, hoola houp, corde à sauter sans oublier l'élastique!! , fête foraine, vélo, cueillettes de fruits et légumes, croquet, légo, playmobil, barbie et tête à coiffer ... Un travail à temps plein bon, ok ça ne se voit pas ! 

Mesdames, Messieurs ... déjà septembre. Et qui dit septembre dit ouiiiii, ouaiii, youpi yerrrr la rentrée des classes ... Le retour à une vie normale. Ok, ma version de la rentrée euphorique n'est peut être pas pour tout le monde. En tout cas ce mois ci marque le retour des fameuses bonnes résolutions  en attendant celles de janvier. Allez, au hasard comme de se mettre au sport histoire d'être en forme, faire fondre les quelques kilos en trop accumulés cet été lors des soirées apéros, barbecues ou virées chez le glacier. Alors c'est décidé la rentrée sera sportive ?? ...
Oui car de retour de vacances, j'ai trouvé que le parking de la salle de sport était incroyablement bondé ?? Pleins de nouvelles têtes et les cours de kick boxing et autres ressemblent plus à une danse collée serrée dans un sauna.

Et voilà, 3 semaines d'absence, et c'est la zouille !!! Bon faut dire qu'ils ont appâté les nouveaux clients à coup de pub et de 75% en moins sur l'abonnement et puis il y a ce fameux "body challenge" qui commence la semaine prochaine. C'est leur nouveau truc le "body challenge". En 2 mots tu changes ton corps et tes habitudes alimentaires en 8 semaines et tu deviendras en meilleur santé tout musclé que tu n'auras même plus envie de mac do, chips et tacos. Incroyable : ta photo avant moche et flasque et ta photo après souriant et super musclé tout en sachant te nourrir correctement ... Ce concept me laisse un peu septique. Tout comme les régimes Dukan, régime à base de choux, d'oeuf, de chocolat ou Hollywood là ces deux derniers tu as hate de commencer ...  ! Moi j'ai une préférence pour les versions  éclairs Fauchon, Pâtisserie des rêves, Pralus ou encore Valrhona.

Il ferait mieux de supprimer les 2 snacks à l'école. Je n'en reviens toujours pas 2 snacks en dernière année de maternelle ! Rien que ça. Un rapide petit calcul sur mes 10 doigts cela fait 1 petit dej, 1 snack, 1 déjeuner "lunch box", 1 snack, 1 goûter à la maison là je crois qu'il va sauter, 1 dîner ... Euh ça ne fait pas un peu beaucoup pour un petit estomac de 5 ans ?? Bon ok, je sais bien qu'en dernière année de maternelle américaine ils apprennent à lire et ont des devoirs le soir.

Et moi pour le goûter je fais quoi cette année ??? Des bâtonnets de carotte à sucer et des cookies aux feuilles de salade pendant que Mini T nous regarde nous délecter d'une glace au caramel ??? Bon pour la peine je vais prendre une boule de glace au caramel ... Bah oui quoi, j'ai le droit : pas de résolution septembral, j'ai été au sport ce matin, je ne fais pas le body challenge et n'a pas pris de snack. 

Quoi qu'il en soit cette petit glace qui ne se transforme pas en bloc de béton est délicieuse, moelleuse et fondante. Le secret est d'ajouter un gélifiant -(gélatine ou sucre enrichi en pectine pour confiture) pour donner une texture souple et empêcher la cristallisation. Je vous recommande vivement la lecture de cet article sur le blog de David Lebovitz pour des conseils sur les glaces moelleuse ou encore mieux son livre "The perfect scoop" ... une jolie collection de recettes de glaces, sorbets, crèmes glacées ou granités avec pleins d'astuces. J'ai décidé de tenter l'expérience et pour ma part je trouve ce test plutôt convaincant pour moi qui n'aime pas spécialement les glaces à base de jaunes d'oeufs.

 

glace3

 

Crème glacée au caramel fleur de sel sans jaune d'oeuf

220 g de sucre semoule
35 g de glucose ou miel (de toutes fleurs)
1 à 2 feuilles de gélatine vahiné (soit 2 à 4g) j'ai mis 2 feuilles soit 4 g
40 g d'eau + 115 g d'eau
250 ml de crème fleurette entière froide
2 blancs d'oeufs
1 belle pincée de fleur de sel

Dans une grande casserole, verser le sucre semoule, les 40g d'eau et le glucose. Faire cuire sans y toucher jusqu'à l'obtention d'un caramel ambré. Pendant ce temps, porter à ébullition les 115 g d'eau. Lorsque le caramel est cuit verser délicatement l'eau chaude dessus. Remettre sur le feu si nécessaire quelques secondes et bien mélanger. 

Ramollir la gélatine dans un grand bol d'eau froide pendant 10 mn. L'essorer puis la faire fondre dans le sirop de caramel et laisser tiédir. Monter la crème en crème fouettée, incorporer le sirop de caramel tiède et la fleur de sel puis fouetter de nouveau. Réserver. Monter les blancs en neige puis les incorporer. Faire prendre en sorbetière. Verser dans un récipient et placer au congélateur 4 heures minimum. 

Astuces : la sorbetière n'est pas indispensable pour la recette, elle m'a permis de bien homogénéiser le mélange. Après un essai avec 2 g de gélatine j'ai préférer la texture un peu plus ferme avec les 4 g (soit 2 feuilles vahiné).  

 

GLACE4


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Entremets crémeux au caramel, chocolat & pommes pochées et mes petites contrariétés de la vie ... bah oui parce que y'en a !

Le chocolat on connait, le caramel aussi .... et si on se mélangeait tout ça pour se faire un truc du genre qui te donne une idée de dessert pour épater ta Maman chérie pour la fête des Mères ou alors un dessert qui t'emmène au nirvana, histoire d'oublier notre inondation, la boite de Mr. T vendue et la propriétaire qui ne paye plus la banque depuis mathusalem et que notre maison semblerait-il, est à vendre aux enchères ! 

Bah oui, on va pas se voiler la fasse quand même, rassurez moi je ne suis pas la seule à avoir des petites contrariétés de la vie hein ?? A pester, râler, quelques fois sur des trucs et machins qui vont de "traviol" ??? ... Quoique, je commence à douter des fois ! Car, de l'autre côté de l'Atlantique j'ai l'impression de vivre dans le pays des Bisounours. "Ouais", sans vous mentir on n'est pas vraiment conçu dans le même moule. Déjà le "Monsieur là haut" il s'est gouré et a fait un moule à "poils" et un moule "multi-tâches". Et là, je m'aperçois qu'il a fait des moules exprès pour chaque pays ! Bon ok la vie serais ennuyeuse si tout le monde était identique.

Bref, ma ville "Bisounours" ressemble un peu à Desperate Housewives mais sans les trucs bizarres et gores du voisinage.... Quoique, ma voisine elle est intrigante, quant à mon voisin de l'autre côté de la rue aussi.
Bref, tout le monde il est beau, gentil, les 4 voire 5 enfants sont les plus mignons du monde, je "kiffe" mon job à mort, un mari magnifique musclé et adorable, ils ne "s'engueulent" jamais. Je bois du vin dans des superbes verres à pied pendant que TOUTE la famille prépare gaiement des tacos ou enchilladas ensemble devant Disney Channel. Pas de punitions pour les enfants, encore moins de gros yeux ni de "file dans ta chambreeeeeeee !!!!" ou va au coin les mains sur la tête !!!!  
Vous voyez un peu le cliché du film américain là, hein ? The perfect and pretty family ... Cela ferait un chouette titre de film cela, non ? Et moi dans tout ça, j'ai quelques fois l'impression d'être venue tout droit de la planète Mars ... 

ENTREMET_CARAMEL

 

... Attendez je me pince, encore, allez encore, mais non, c'est comme ça ... Sans vous mentir, je comprends maintenant, pourquoi on nous colle une magnifique petite étiquette bordée de masking tape avec des petites fleurs motif liberty qui suggère "français = râleur" ... Euh Cher Lecteur, laisses moi juste mettre quelque chose au point : râleur,non plutôt, j'ai des cordes vocales et je m'en sers. Mais c'est fou que d'être "expat" cela change son point de vue sur son pays ... On en deviendrait presque chauvin ... Bah oui, hein, vous croyez quoi on vous défend !

Bon, par contre pour le cliché façon 1920 Béret-baguette de pain alors là je ne "pige" toujours pas ... Mais que c'est bon de râler de temps en temps !

Alors pour chasser les nuages, adoucir les cordes vocales, un petit entremets chocolat caramel avec des petites billes de pommes pochées cela fait du bien... Peut être une idée de dessert pour la fête des Mères, tient c'est une bonne idée ?? ... Celalui changera de l'éternel Fraisier ? Allez zou, c'est parti, râleuse, file dans ta cuisine te délecter de la dernière part du gâteau !

 

ENTREMET_CARAMEL1

 

Entremets crémeux au caramel, chocolat et pommes pochées
Pour un cadre rectangulaire type Demarle 24*17 cm
A préparer la veille ou quelques jours avant !

Gâteau chocolat noisette (la veille)
115 g de beurre
80 g de noisette hachées
160 g de sucre semoule
3 oeufs
75 g de farine
80 g de chocolat noir à 70% (Valrhona Guanaja mon préféré)

Faire fondre le beurre avec le chocolat. Fouetter les oeufs avec le sucre et une pincée de sel. Ajouter le chocolat-beurre fondu. Incorporer la farine et les noisettes finement hachées.
Étaler la préparation sur une feuille de cuisson (ou papier sulfurisé beurré et fariné) et former un rectangle de 28*25 cm environ en étalant avec une spatule. Faire cuire à 170° pendant 15 mn environ. Surveiller la cuisson, le gâteau doit être cuit mais rester moelleux. Laisser complètement refroidir avant de le couper. Puis le couper à l'aide du cadre et d'un couteau. Placer dans un cadre (chemisé de rhodoïd) ou un moule charnière (chemisé de papier sulfurisé).

Crémeux au caramel (la veille)
70+30g de sucre semoule
6 jaunes d'oeufs
500 ml crème fleurette entière
4 g de gélatine (2 feuilles vahiné)
Fleur de sel 

Ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.
Porter à ébullition la crème. Pendant ce temps, dans une large casserole verser 70 g de sucre, faire caraméliser à feu doux jusqu'à ce qu'il est une couleur ambré (attention de ne pas le faire brûler). Lorsque le caramel est cuit, verser dessus la moitié de la crème chaude, bien mélanger ajouter le restant. Remettre sur le feu si nécessaire pour que le caramel se dissolve complètement.

Dans un saladier, fouetter les jaunes avec les 30 g de sucre restant. Verser dessus en filet et tout en fouettant la crème au caramel. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire sur feu doux en remuant très souvent. La cuisson est comme pour une crème anglaise : cuisson à feu doux en remuant  souvent. La crème est cuite lorsqu'elle nappe une cuillère, passer un doigt dessus, si la crème est prise, la trace du doigt reste nette et la crème ne coule pas. (Cuisson à l'aide d'un thermomètre la température doit être comprise entre 82 et 84°c). 

Verser la crème dans un saladier, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Ajouter un peu de fleur de sel, goûter et rectifier. Mixer la crème quelques secondes au mixeur plongeant ou blender pour obtenir une texture lisse. Verser sur le gâteau au chocolat. Réserver une nuit au congélateur.

Glaçage brillant cacao amer (recette Valrhona)à faire la veille 
12 g de gélatine (soit 6 feuilles vahiné)
75 g de cacao amer (type Valrhona, van houten)
100 g d'eau
170 g de sucre semoule
90 g de crème fleurette entière

Dans un grand saladier rempli d'eau froide, faire ramollir la gélatine pendant 10 mn. Dans une casserole verser l'eau, le sucre, le cacao et la crèm. Délayer au fouet, faire chauffer le mélange sur feu moyen et porter à ébullition pendant 1 minute tout en fouettant. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Réserver une nuit au réfrigérateur.

Billes de pommes pochées (la veille)
2-3 pommes résistantes à la cuisson
400 ml d'eau
1 gousse de vanille grattée
100 g de sucre semoule
1 cc rase de gingembre en poudre
2-3 citrons jaunes

Éplucher les pommes et à l'aide d'une cuillère parisienne former des boules. Les citronner au fur et à mesure pour éviter qu'elles ne noircissent. 
Dans une casserole, porter à ébullition l'eau, le sucre, le gingembre, le jus d'un citron, la vanille et la gousse. Baisser le feu, ajouter les billes de pommes, laisser cuire quelques minutes à frémissement. Vérifier la cuisson à l'aide de la pointe d'un couteau, elle doit rentrer facilement. Retirer les billes de pommes et les déposer dans un récipient.
Sur feu moyen, faire réduire de moitié le sirop, laisser tiédir puis verser sur les billes, couvrir au contact (poser du film étirable en contact avec les pommes et le sirop). Réserver au frais une nuit.

Ganache noir  (recette Valrhona)
80 g de chocolat noir à 60% (Valrhona Manjari)
70 g de crème fleurette entière
10 g de miel neutre
15 g de beurre

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie. Chauffer la crème avec le miel. Une fois le chocolat est fondu, verser dessus la crème chaude. Mélanger délicatement à l 'aide d'une spatule en commençant par le centre puis enfin les bords. Lorsque la ganache est homogène, laisser refroidir et réserver à température ambiante quelques heures.  

Finition de l'entremets
Le lendemain, sortir l'entremets du congélateur et le démouler. Le placer sur une grille à pâtisserie posée sur un grand plat ce qui permettra de récupérer l'excédent du glaçage. 

Réchauffer le glaçage au bain marie pour le rendre liquide. Pour appliquer facilement le glaçage, la température idéale doit être de 37°c au thermomètre (sans thermomètre : sensation ni de froid ni de chaud quand on trempe le doigt de dedans). Trop chaud il va glisser et dégouliner trop rapidement sur les côtés, trop froid il va se figer trop rapidement sur l'entremets car l'entremets est congelé.

Pour recouvrir facilement l'entremets, je verse le glaçage dans un récipient muni d'un bec verseur (type verre doseur). Verser le glaçage en commençant par le centre, puis les côtés et enfin le pourtour. Vérifier que tout le pourtour soit chocolaté. Placer au réfrigérateurpour aire prendre le glaçage et décongeler l'entremets (compter 6 heures minimum).

Couper l'entremets en parts. La ganache est à température ambiante donc facile à travailler. A l'aide de deux cuillères à café, former des quenelles de ganache et déposer en une sur chaque part de gâteau. Déposer une bille de pomme égouttée à côté ... et déguster.

Astuces : remplacer les pommes par des poires. Sans cuillère parisienne, couper les pommes en lamelles de 5 mm et les pocher de la même façon.

 

Et je fais quoi avec les blancs d'oeufs pas de panique ... je vais faire une petite recette ! Ou sinon des guimauves, des congolais 

 


Tags : , , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Gâteau au chocolat et à la betterave … Le jour où la valise rouge s’est volatilisée une histoire pas comme les autres !

Vous vous attendiez peut-être à une galette des rois et bien non. Je recommence l’année en douceur car cette année pour la galette des rois il va falloir que je me lance dans la pâte feuilletée maison. Apprès un retour stressant aux US et une invasion de microbes, là tout de suite, je n’ai pas trop envie de me lancer dans les tours de pâtes, des empreintes de pouces et une attente devant mon frigo.

Alors, quoi de plus réconfortant que le chocolat. Une bonne part de gâteau au chocolat très moelleux et fondant rien de mieux que pour chasser de l’esprit une satanée histoire de valise rouge … Bon ok après les fêtes un bon gâteau au chocolat moelleux vous n’en voulez pas, parce que soit disant c’est trop lourd et riche en beurre.
Tsss tsss tsss non non non, celui là il est moelleux, fondant, douillet et réconfortant et pas gras du tout … Le secret ... Il suffit d’y glisser sournoisement involontairement un peu de betterave crue râpée dans la pâte. Cela passe inaperçue PAROLE DE MAMAN ! Ce gâteau est très gourmand croyez-moi, chocolaté mais pas de trop. Je vous le répète encore une fois moelleux et fondant, une texture incroyable. C’est décidé 2013 sera l’année de la betterave dans mes gâteaux.

 

gateaubeetgateaubeet1

 

Quoi la betterave ce n’est pas bon ? Je sens de vieux et douloureux souvenirs de cantoche vous envahir, non ? Plus précisément la betterave cuite sous vide ou celle de la cantine coupée en forme d’apéricubes, luisante et avec pour déco un énorme brin de persil. Les apéricubes c’est meilleur ça c’est certain surtout quand on n’a pas mis les pieds en France depuis un an. Non, non, je n’ai pas honte de vous dire que j’ai volé quelques apéricubes aux enfants le 31 au soir. Je ne suis tout de même pas allée jusqu’à en faire un repas complet.
Cependant, quelques aveux sont de rigueur.

Je me suis gavée, empiffrée de vieux fromages "puants", coulants et forts en caractère. Quant au chocolat je crois que ça peut se compter en tonne. J’en ai même rapporté quelques kilos dans les valises … A vu de nez, oh non je ne peux pas vous dire ce n’est pas raisonnable ! A la douane, c’est kit ou double … ça passe ou ça casse. Ouf c’est passé … enfin pas la totalité. Comment ça pas la totalité ??? .... Je vous sens curieux tout d'un coup.

2013, résolution n°1 : commencer l’année avec une mignonette petite blaguounette … succès du couple assuré.

Fin de semaine, dernière je prends l’avion pour rentrer dans le Michigan. Il est tôt, tel des zombies, on traverse l’aéroport en slalomant entre la foule. Tous guillerets nous voilà au comptoir d’Air France. Mazette, il n'y a pas grand monde. Et puis comme cela, pour blaguer, Mr T. compte les valises avant l’enregistrement. Une grande valise verte, une moyenne et une cabine. Une petite valise rouge, une moyenne et une gran..... Houp's mon regard se bloque sur le chariot, mon gosier se noue, aucun son ne peut sortir de ma bouche. On se croirait dans un film muet !

Il manque un truc là ?? La GRANDE rouge, elle est où ??? Je rêve la GRANDE elle est où, elle est oùùùùùù ????  Mon disque est rayé, mon nez fume et ma colère monte de quelques degrés.

Elle est où, elle est où, ON A OUBLIE MA VALISE A LA MAISON … La mienne à moi, machinalement j’essaye de me souvenir ce que j’ai mis dans cette valise. Mes bottes et mon legging préféré, mes nouveaux produits de beauté, livres et mon gros ballotin de CHOCOLATS ! Et puis d’autres trucs tout à fait inutile que l'on peut mettre dans une valise n'est ce pas. Mais ce n’est pas possible !

Je vous passe le détail des minutes qui se sont écoulées … En à peine 2 secondes, je me suis fait une anémie en magnésium, un ulcère à l’estomac, une crise d’épilepsie et un arrêt cardiaque.  Une valise c’est comme son enfant. On la prépare avec amour limite on lui ferait des câlins et des bisous avant de s’en séparer pour son voyage en soute. Oublier sa valise, c’est un peu comme oublié son enfant à la garderie !

1 an sans voir ma valise !!! NONNNNNNNNNNNNNNNNN ... 

Bref, un retour un peu perturbant voire stressant, bah oui c'est ma valise tout de même ! … Mais l’histoire se termine bien enfin à ce qu'il parait … Je récupère "mon bébé" samedi prochain. En attendant, il me faut un "truc" euphorisant, bon pour le moral, une bonne dose de magnésium et sans oublier de la vitamine B, C et des antioxydants ... Tient, et si je reprenais une part de gâteau au chocolat à la betterave.

 

gateaubeetsphere

Gâteau au chocolat et à la betterave
240 g de betterave crue râpée (environ 280g non pelée)
3 œufs 
100 g de sucre 
30 g de cacao amer
50 g de sirop d’agave ou miel
60 g de poudre d’amande
150 g de farine
20 ml d'extrait de vanille liquide
10 g de levure chimique
80 g de chocolat fondu (61%)
80 g de pépites de chocolat noir
80 g de beurre fondu tiède

Préchauffer le four à 180°c. Beurre et fariner un moule type kouglof ou moule individuel (sphère, muffin).

Faire fondre le chocolat au bain marie. Dans un saladier tamiser le cacao, la farine, la poudre d’amande, 1 pincée de sel et la levure chimique.
Fouetter les œufs avec le sucre pendant 1 minute jusqu’à ce que le mélange double de volume et blanchisse. Ajouter l'extrait de vanille (éventuellement 1 cc de café soluble pour faire ressortir le goût du chocolat) et le sirop d'agave. Incorporer les poudres tamisées.

Ajouter la betterave finement râpée, mélanger. Incorporer le beurre tiède. Ajouter enfin le chocolat fondu et les pépites de chocolat.

Faire cuire jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche. Pour un grand gâteau environ 35-40 mn pour des gâteaux individuels ajuster le temps de cuisson en fonction de la taille des moules (environ 20-25 mn).

Astuces : pour le beurre fondu j’ai utilisé du beurre clarifié (beurre fondu à feu doux débarrassé de ces impuretés (mousse au dessus et dépôt blanchâtre au fond). Cela donne plus de moelleux aux pâtisseries. 
Râper la betterave avec la râpe fine de préférence.

 

Avec toute cette histoire .... j'en ai oublié de vous présenter mes voeux
Je vous souhaite une belle, blagueuse et merveilleuse année 2013

 

 

 


Tags : , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Entremets crémeux chocolat blanc, framboise basilic ... Le décompte est lancé ... rien d'original, hein ??? Ho ho ho

Hey Cher Lecteur, je ne veux pas t'éffrayer, te "speeder", te mettre la rate au court bouillon et t'angoisser en te disant qu'il ne te reste que 2 week-end pour prendre un super méga bain de foule chez Carrefour, Auchan, Toy'r us, Nocibé, la Fnac et j'en passe ... à la recherche d'idées cadeaux ou d'idées menus.

Tata Jacqueline te demande ce que tu veux manger, Belle maman te supplie de lui donner des idées de cadeaux, Tata Josette veut savoir si ton bébé joue encore aux cubes ... oup's le bébé à 5 ans maintenant hein c'est plutôt Batman, Spiderman, les méchants les gentils, boom et pan pan ! Les cousines Ginette et Francine te demandent la méthode infaillible pour dénerver le foie gras. Quant à Pépé Paul-Henri, il te rabat les oreilles à te demander  : dinde, chapon, canette, canard et comme chaque année c'est la quête à la volaille "presque parfaite". 

Le décompte avant Noël est lancé. Et comme d'habitude "t'es à labour dans tes cadeaux", ton menu et tous le tralala festifs des fêtes de fin d'année. L'angoisse ... 

Oup'sss, je me réveille un peu tard mais cette année pas de grande cuisine, pas de Master chef en moi. Je ne vous serais peut être pas d'une utilité très pertinente et grandiose pour élaborer votre menu de Noël. D'ailleurs, je m'impressionne toute seule les recettes festives n'ont même pas débarquées sur le blog ! Hey hey mais tu sais quoi Cher Lecteur adoré ... il y a une bonne raison à toute cette "non agitation noëlesque"!
Et oui à Noël on va gentillement se glisser dans nos habits de lumière et directement filer du sofa à la table comme de vrai pachas ... Limite on va nous dérouler le tapis rouge ornée de lumières scintillantes dès notre arrivée à Roissy. Wahouuuu, on débarque à Paris, 1 an sans se voir ça fait long mine de rien... Du coup pas de couteau à aiguiser, de couvert en argent à lustrer à la Bree Van de Kamp, pas de nappe et de serviettes à amidonner, ni de retroplanning à organiser ... A moi la douce flemmardise, le feu de cheminée, champagne, petits fours, vin rouge et petit verre de cognac.

Mais, mais mais non je me trompe ... Vous savez quoi j'apporte le dessert. Non pas dans la valise ... Du coup j'hésite entre la facilité, des recettes inratables et faire bouillonner mon cerveau. Faut que je cogite à fond il ne me reste plus que ahhhhhhhhhhh l'angoisse je n'ai pas d'idée, quoi, ahhhh c'est dans 1 semaine ahhhhhhhhhhhh ! Et voilà comme chaque année le décompte du dîner dessert presque parfait est lancé même de l'autre côté de l'Atlantique.

 entremetframboisebasil1

 

Je suis une fan des entremets en cadre ou dans une jolie verrine ça fait toujours de l'effet. Différentes saveurs se mèlent en bouche, des petits côtés croustillants par ci-par là, du crémeux, de l'acidulé, des épices ... Et puis ça se congèle bien aussi donc impeccable pour l'organisation du jour J ! Mais que choisir, chocolat noir, blanc, caramel, épice, fruits ! Voilà j'ai la tête comme une pastèque avec toutes mes idées en fouilli. 

Première idée le duo du tonnerre qui me rappelle l'été, l'association framboise-basilic. Une poignée de framboise pour le côté acidulé, une note de fraîcheur avec quelques feuilles de basilic et pour la douceu, l'onctuosité une lichette de chocolat blanc vanillé vous feront chavirer les papilles ... Cher lecteur, si tu n'as jamais testé alors fonce ... A moins que tu n'aies une préférence pour un duo plus envoutant ?? ... Là il te faudra patienter quelques jours encore.

 

entremetframboisebasil

 

Entremets crémeux chocolat blanc, mousse framboise, basilic
Pour un cadre rectangulaire
8-10 parts

Biscuits joconde
100 g de poudre d'amande
80 g de sucre glace
3 œufs
20 g de beurre fondu refroidi
3 blancs
15 g de sucre semoule
30 g de farine

Préchauffer le four à 180°c.

Monter au fouet électrique (ou manuel) pendant 2-3 minutes, les œufs avec la poudre d’amande et le sucre glace afin d’obtenir une pâte mousseuse. Ajouter le beurre.Monter les blancs en neige ferme avec le sucre et une pincée de sel. Les incorporer à la pâte et  ajouter délicatement la farine. Verser sur une feuille de papier sulfurisé en un rectangle de 34*24 cm environ.

Cuire pendant 20 mn (la pâte doit être prise et de couleur blonde). Laisser complètement refroidir, découper un rectangle à l’aide du cadre.Poser un cadre à entremets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, chemiser le tour avec du rhodoïd pour faciliter le démoulage, poser la base du biscuit. Réserver.

Mousse framboise (pour 2 étages)
A réaliser en 2 fois de préférence pour avoir l'effet visuel rose blanc rose (facultatif)
3 + 3g de gélatine en feuille (soit 1,5 +1,5 feuilles vahiné)
115 + 115 g de purée de framboise (voir astuces)
110 + 110 g de crème fleurette entière

Ramollir 3g de gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. 
Faire chauffer 115g de pulpe. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, mélanger et laisser tiédir. 
Battre 110 g crème en chantilly pas trop ferme. Incorporer délicatement la purée à l'aide d'une spatule. Verser la totalité de la mousse sur le biscuit, réserver au congélateur 30 minimum.

Crémeux chocolat blanc basilic
125 g de lait
125 g de crème fleurette entière
12-14 grandes feuilles de basilic frais (3-4cm de long environ)
3 jaunes d’œuf
25 g sucre
115 g chocolat blanc pâtissier de préférence (Valrhona ou autre)
2 g de gélatine (soit 1 feuille vahiné)

Tiédir légèrement le lait, la crème et le basilic (ne pas faire bouillir). Couvrir d’un torchon propre, laisser infuser 30 mn Hors du feu. Retirer le basilic, essorer le basilic pour extraire le parfum.

Vérifier que le poids du mélange est de 250 ml, si besoin ajouter un peu de crème. Ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. Hacher finement le chocolat. Blanchir au fouet les jaunes avec le sucre. Réchauffer le mélange lait-crème, le verser sur les jaunes et mélanger.

Reverser le tout dans la casserole. Cuire sur feu doux comme une crème anglaise en mélangeant constamment (84°C, pour vérifier il suffit de passer un doigt sur la spatule, le trait doit rester net).
Hors du feu, incorporer la gélatine essorée, verser sur le chocolat et mélanger à la spatule. Mixer le tout pour bien émulsionner, laisser tiédir puis verser sur la mousse prise. Laisser prendre 1 heure au congélateur.

Mousse framboise
Réaliser une seconde fois la mousse à la framboise comme précédemment avec l’autre moitié des ingrédients restants. Laisser prendre au congélateur 30mn minimum

Miroir framboise balsamique
110 g de purée de framboise
40 g de caramel balsamique maison (ou il existe de la crème balsamique type Maille en vente au rayon huile-vinaigre)
2,5 g de gélatine (soit 1,5 feuille Vahiné)

Ramollir la gélatine dans un grand bol d’eau froide pendant 10 mn. L’essorer, la faire fondre dans la purée chaude, incorporer le caramel balsamique. Verser sur la mousse prise.

Réserver l’entremets au congélateur une nuit.

Le lendemain matin : poser l’entremets sur un plat de service, retirer le cadre, le rhodoïd et laisser décongeler au réfrigérateur 6 heures minimum. Au moment de servir, découper des parts à l’aide d’un couteau à lame lisse. Décorer éventuellement de pistache non salées, framboise, coupeau de chocolat et basilic frais.

 

Astuces : Pour réaliser la purée de framboise, il suffit de mixer des framboises puis de filtrer au chinois (ou moulin à purée) pour enlever les grains. Avec 550 g de framboises on obtient environ 430 g de purée. Il est possible d’utiliser du coulis prêt à l’emploi, le résultat sera cependant plus sucré.
Il est également possible d'utiliser de l'huile essentielle de basilic (en magasin bio). Attention : en verser quelques gouttes car le goût est concentré et donc très puissant. 

Conseil : utiliser de préférence un chocolat de couverture qui est moins sucré et de meilleure qualité que le chocolat blanc
Cet entremets peut être réalisé dans un cercle ou moule à charnière de 22 cm. Il est possible de le préparer plusieurs jours à l’avance, il se conservera très bien au congélateur. Une fois congelé, le couvrir de film alimentaire.

 

N'oubliez pas vous pouvez faire ce dessert dans des verrines : crémeux chocolat blanc, laisser prendre au congélateur, mousse framboise et au moment de servir accompagner de morceaux de biscuit joconde


Tags : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Gâteau à la polenta pommes framboises (sans farine)... retour de chez le coiffeur et 1 pomme pour 4 !

Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué mais une fille cela n'est jamais contente et se trouve moche. Ça se plaint souvent tout le temps, ça à souvent quelques fois mal quelque part, ça se trouve horrible surtout quand elle regarde ses fesses dan le miroir tout en essayant de se prouver qu'elle est ultra souple, ça fait toute une montagne lorsqu'elle a un micro bouton sur le front et patati et patata, n'a plus rien à se mettre, fait trop froid, à grossit, ne sait pas parler 4 langues couramment, n'a pas son CAP coiffure et encore moins pâtisserie .... Enfin bref on dirait que la fille naît avec le syndrome je suis moche et pas contente mais elle ne se plaint pas .

Non ??? Sauf quand elle sort de chez le coiffeur avec le brushing à la Mireille Mathieu poser telle une perruque de playmobil sur la tête ! Gare à vous, ne restez pas dans les parages, n'ouvrez pas la bouche sous peine de vous voir "fusillez"  sur place par un regard noir !
45 minutes pour ça, nonnnnn mais ce pas possible.
Arrrrrrrrrrrggggggg (cri de désespoir) mais elle m'a coupé les cheveux avec les pieds celle là ! Et c'est dans ces moments là que la France me manque et me dit aussi qu'être un playmobil cela à quand même des avantages. Au moins lui il peut se changer les cheveux quand il veut hein !

Trois quart d'heure pour passer de 36 à 63 ans. Oui rien que ça ... Imaginez la tête de mes enfants chéris lorsque je suis allée les rejoindre à l'entrée près du comptoir. Et là, dans les yeux de ma mini Talons Hauts j'ai vu ce regard et ce petit haussement de sourcil qui veulent tout dire ! Entre fille on se comprend les histoires de cheveux s'est sacré.
Ouf la voiture était garée juste devant, et puis je n'ai pas eu à me trimballer dans les 2 écoles pour aller chercher les enfants, ni à affronter la caissière d'un magasin qui m'aurait demandé si j'allais bien. Grr t'as vu m'a tête de playmobil déguisée en Mireille  ne me demandes pas si ça va ! De toute façon avec mon brushing année je ne sais combien inutile de vous dire que je n'étais pas en mode shopping prononcé. Je n'avais qu'une hâte rentrer et me cacher dans le placard et me laver les cheveux. Puis espérer que la coupe n'était pas si loupée que ça. Non ça ne va pas, ça ne va pas et pas et pas je veux mon coiffeur, elle n'a pas intérêt à être en congé de mat à Noël ! Sinon je vais déprimer ! 

gateauframb_pomme

Bref, l'histoire c'est bien terminée je me suis rasée les cheveux comme ça je n'ai plus de problème avec les coiffeurs d'ici ! Non sans rire il y a eu plus peur que de mal mais une chose est sûr c'est que je les coiffeurs d'ici je n'en suis pas fan tout comme leurs chaussures. Tout comme, je déteste aussi acheter des pommes au supermarché ! Vous savez les pommes façon blanche neige rouge flamboyante limite vernis, lustrée, polie qui te "murmure" - oui la pomme parle - glisse moi dans un sac et achète moi ...  Finalement pour me retrouver avec 3 pommes sur 4 bien pourries à l'interieur. Voilà encore une fois le playmobil lui, il n'a pas ce problème là, ces pommes rouges ne pourrissent pas ! Définitivement je préfère les pommes "moches" de la ferme au moins je suis sûre de leur qualité !

Sacrée journée ! Alors je fais quoi avec ma coupe de cheveux moche et mon unique pomme désespérée ? UNE pomme pour quatre pour accompagner le rôti de porc ça ne fait pas grand chose dans la marmite !

 

 

gateauframb_pomme2   gateauframb_pomme4

 

Et si on faisait ton fameux gâteau aux pommes mais avec beaucoup de framboises. "Let's make your decadent apple cake but with lots of raspberries" me suggère ma mini Talons ... au moins pendant ce temps là je ne penserais pas à ma coupe de cheveux !

Promis un de ces jours, je vous raconterai mon 2ème coup de flippe chez le coiff t'if ... Le jour où il m'a pris de faire une couleur et des mèches ...

 

Gateau à la polenta pomme framboises


gateauframb_pomme1Moule carré de 20 cm

20-25 framboises environ
1 petite pomme (80 g)
3 oeufs
150 g de sucre
200 g de poudre d'amande
25 g de maïzena
70 g de polenta 
1/2 sachet de levure chimique (environ 6g)
1 pincée de sel
115 g de beurre tiède (clarifié ou non)
70 g de yaourt grec
Jus de citron et zestes
3/4 à 1 cc rase de gingembre en poudre (facultatif)

Préchauffer le four à 180°c. Beurrer et fariner un moule (carré de 20 cm). 
Placer les framboises 30 minutes au congélateur, elles seront plus faciles à couper en deux et ne s'écraseront pas.

Faire fondre le beurre et laisser tiédir. Couper les framboises en deux. Eplucher la pomme et la détailler en petits dés, les citronner. Dans un saladier, mélanger à la fourchette le sel, la levure, la poudre d'amande, la polenta, la maïzena et le gingembre. Réserver.

Fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange double de volume (au batteur ou à la main). Ajouter le mélange de poudre et fouetter. Incorporer le beurre, le yaourt, les zestes et l'arôme. Ajouter les pommes. Verser dans un moule, enfoncer les framboises. Parsemer d'amandes effilées ou non.

Faire cuire 35-40 mn. Vérifier la cuisson, la lame d'un couteau doit ressortir sèche. Laisser complètement refroidir.

Servir avec un voile de sucre glace et un petit verre d'amaretto ou de manzana (liqueur de pomme). Oh my gosh yummy !

 

Astuces : utiliser du beurre clarifié (ghee) est meilleur pour la santé et donne des pâtisseries plus moelleuses. J'en prépare souvent à l'avance.
Pour ce fameux gâteau aux pommes habituellement, je mets 200 g de pommes coupées en dés et de l'arôme amande amère (au aucune framboise).

 

 

 

76075804  Gâteau à la_polenta_pomme_framboises

 

 

 

 

 

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Crème glacée cerise menthe basilic ... Une envie de fraîcheur et de douceur pour un dessert incontournable de cet été !

J'ai pris mes quartiers d'été et comme chaque année, j'ai abandonné un peu le blog pour lézarder, flemmarder, je suis loin de mon four et de mon ordi ... ils tournent au ralenti. Je crois bien que vous aussi vous êtes en vacances hein ?
Et puis d'ailleurs, il fait chaud, trop chaud ! Alors pour éviter de transformer la cuisine en sauna gratuit familiale, c'est le mixeur ou le barbecue qui bossent !
On se prendrait presque à rêver d'installer des gigantesques ventilateurs dans le jardin ou que notre petit bout de lac du Michigan au coin de la rue se transforme en une banquise géante. Il fait bon de rêver ...  Aors pour se rafraîchir 2 secondes trois quart on mange des sorbets ou des crèmes glacées.

Non pas une glace hein je ne suis pas fan vous vous en rappelez ! Mais une crème glacée, un sorbet enrichi de crème pour une texture plus onctueuse.
Après avoir essayé diverses combinaisons culinaires magiques comme framboise basilic, blueberries estragon, fraise menthe comme un after eight c'est au tour de la cerise de se prêter au jeu de la sorbetière. De la cerise bien mûre, un peu de menthe pour la réveiller et quelques feuilles de basilic pour lui donner du pep's !
Cette petite crème glacée est moelleuse et fondante, le sucre à confiture et le glucose y sont pour quelques choses ! Avec un petit goût rafraîchissant qui vous insite à replonger la cuillère pour essayer de trouver ce petit je ne sais quoi en plus. Adopée les yeux fermés !

 

CERISE1_copie

 

Crème glacée cerise menthe basilic
500 g de cerises dénoyautées (soit environ 600 g)
quelques gouttes d'amande amère
85 ml d'eau
70 g de sucre à confiture (dé préférence)
20 g de glucose (à défaut miel)
6 larges feuilles de basilic frais
6 feuilles de menthe fraîche
100 ml de crème fleurette entière

Couper les cerises dénoyautées en deux et les déposer dans une casserole, ajouter eau. Faire cuire sur feu moyen et à couvert pendant 8-10 mn. Ajouter le sucre et le glucose continuer la cuisson jusqu'à ce que la texture ressemble à une sorte de confiture.

Mixer le plus finement possible les cerises cuites avec les herbes ciselées. Ajouter quelques gouttes d'extrait d'amande.
Verser dans un saladier, ajouter la crème fleurette et mélanger à l'aide d'une spatule. Laisser reposer au frais quelques heures minimum (voire 1 nuit).

Faire prendre en sorbetière selon le mode d'emploi. Déguster immédiatement ou placer au congélateur pour 1-2 heures pour obtenir une crème glacée plus ferme. 

Astuces : le sucre à confiture est enrichi en pectine de fruit, un gélifiant naturel qui donnera du moelleux à la crème glacée. Le glucose permet d’améliorer l’onctuosité des sorbets ou glaces, il a également une propriété de conservateur. 

Garnir de sorbet des moules à esquimau ou moules en silicone (planter un baton ou une cuillère) dedans et placer au congélateur quelques heures.

 

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Sorbet au chocolat ... {le +++ sublime des sorbets de la Maison du Chocolat ... mon obsession gourmande}

Autant vous le dire toute de suite, je ne suis pas fan de glace ... les autres si ... alors on m'en réclame. Ils sont gâtés d'ailleurs car la sorbetière à fait le voyage dans les containers et en plus elle fonctionne. Car, oui un truc dont j'ai oublié de vous parler c'est que les prises de courant sont différentes. Il a donc fallu s'équiper non pas d'un adaptateur mais d'un transformateur de courant pour les appareils électriques de cuisine. Je ne m'imaginais pas partir sans Gaston mon KA rouge, en autre ... quoi que si je vous dis à combien je peux avoir un KA rouge et le nouveau avec le bras qui fait je ne sais pas quoi ... je crois que certain(e)s d'entres vous vont virer au rouge !

CHOCO

Bref revenons à nos moutons. Je n'ai jamais été très glace, bûche glacée aussi. Je passerais pour une cruche si je vous dis que je trouve ça trop froid ... enfin mes dents trouvent cela trop froid ... et puis laisser fondre la glace pour la réchauffer ... heu autant boire un milshake ? En fait, non ce que je n'aime pas trop ce sont celles à base de crème anglaise qui m'écoeure. Je préfère carrément les sorbets où les crèmes glacés à condition de ne pas trop sentir la crème. Et Bizarrement encore une fois, c'est celle au chocolat que je déteste, je trouve qu'elles n'ont jamais le goût du chocolat.

Alors si je vous dis que j'ai trouvé le plus merveilleux des sorbets au chocolat (et cacao), qu'il ne se forme aucun cristaux, qu'il a goût de chocolat, qu'il n'est pas dure comme du béton après quelques minutes à température ambiante et qu'il est simple à faire tout en faisant 10000 trucs à la fois ...
Vous viendrez peut être pendre le goûter à l'ombre des chênes en regardant les lapins et les écureuils et même peut être apercevoir le pivert et les timides oiseaux rouges ... que je n'arrive pas à photographier.

Il est rare que je publie une recette d'un vraiment à peine modifiée mais cette recette de la maison du Chocolat vaut vraiment le détour  ... autant vous dire qu'en feuilletant le livre de cette maison parisienne, je n'ai pas hésité une seconde à tester la recette. Une règle d'or bien sûr utilisé un chocolat noir de bonne qualité vous donnera un sublime et gourmand sorbet.

Ce sorbet est une douce tentation ... un péché gourmand, les cuillerées se succèdent, impossible d'en laisser une lichette  ... Le drame est qu'il faille choisir qui léchera le fond du plat ! L'histoire ne le dit pas

choc 

 

Sorbet au cacao de la maison du Chocolat

160 g de chocolat noir (mon préféré pas trop amer à 64% Valrhona Manjari)
500 ml d'eau
120 g de sucre (semoule)
40 g de cacao amer
2 cc rase de café soluble (facultatif)
1 belle pincée de fleur de sel (facultatif)

Hacher le chocolat à l'aide d'un couteau.
Dans une casserole, porter l'eau, le sucre, le café, le cacao amer et le sel à ébullition. Dès que le mélange bout, laisser frémir pendant 5 mn.
Ajouter le chocolat haché, mélanger au fouet, dès que l'ébullition reprend retirer du feu.
Verser dans un saladier froid, laisser complètement refroidir au frais quelques heures.

Verser le mélange dans la sorbetière et laisser tourner selon le mode d'emploi. Verser le sorbet dans une boite hermétique et conserver au congélateur quelques heures pour qu'il durcisse.

Astuces : avant la dégustation sortir le sorbet quelques minutes avant.

 

76075804 Sorbet au chocolat de la Maison du Chocolat

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Cake au pavot fleur d'oranger ... { une banale histoire d'expat à la recherche de l'ingrédient introuvable } ♥

A peine le pied posé dans mes champs de bluberries (myrtilles), j'étais loin de m'imaginer de devoir faire le tour de la planète US pour dénicher de la fleur d'oranger. L'ingrédient semble être bien trop bizarre voire mystérieux pour être trouvé ici ! Cher lecteur, tu vas te dire : elle est folle ! Mais pourquoi arpenter les supermarchés bio ou non, les épiceries asiatiques ou mexicaine pour de la fleur d'oranger !

Bah oui pourquoi ? Lorsque que je vivais en France, j'avais une addiction à l'eau de fleur d'oranger. Un parfum que j'ai mis longtemps à verser dans mes recettes de cuisine, mais au final vu la descente que j'avais ... je me suis décider à en acheter "de la bonne" et par litre ! Oui, je sais la fleur d'oranger est loin d'être l'ingrédient hyper tendance du moment par rapport au thé matcha, le pandan, la fève tonka, ou les poivres en tout genre ! Et puis j'en ai trouvé mais quel goût bizarre .... oh il y aurait bien sur Amazon pour me dépanner mais franchement il y a des fois où ils abusent sur les frais de port. Bref ! Quoi qu'il en soit je l'ai importé ... merci Maman ♥ ♥ ♥.

Vous allez penser : ça y est elle ne fait que des muffins ! Un petit air de déjà vu ce genre de gâteaux ... une forme de muffin, un peu de ganache dessus ... mais pas le même gâteau ! Là c'est un cake ohh et quel cake ... Vous savez le genre de gâteau qu'on a envie de mangé dès qu'il sort du four qui réconforte même s'il fait 35°c, celui dans lequel on croque dedans goulûment extra moelleux, pas trop gonflé, avec une texture dense comme j'aime mais pas étouffante, parfumé avec des petits trucs qui croque dedans ... je continue  ... ! 

 

cake_pavot_fleuroranger

 

Cake à la fleur d'oranger pavot {ganache montée chocolat blanc } ♥
base du cake C. Michalak

3 oeufs
50 g de sucre
80 g de crème épaisse
1 cc rase de levure chimique
25 g de beurre fondu (clarifié ce sera encore mieux)
90 g de farine
35 g de poudre d'amande
1 cs de graines de pavot
25 ml de fleur d'oranger
cake_pavot_fleuroranger1
Sirop : 50 ml eau, 50 ml de fleur d'oranger, 30 g de sucre
Ganache montée : 80 g de chocolat blanc, 55 ml de crème fleurette chaude, 110 ml de crème fleurette froide.

Préchauffer le four à 180°c.

Tamiser ensemble la poudre d'amande, la farine, le sel et la levure chimique.
Fouetter au fouet électrique ou à la main les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange double bien de volume. Ajouter la crème, fouetter, incorporer les poudres tamisées. Verser le beurre fondu refroidi, l'eau de fleur d'oranger et les graines de pavot. 
Répartir la pâte dans des moules à muffins beurrés et farinés jusqu'au 3/4.  
Faire cuire 5 minutes à 180°c, puis environ 20-25 mn à 160°c. Vérifier la cuisson en plantant au milieu la lame d'un couteau, celle-ci doit ressortir sèche.

Pendant ce temps préparer le sirop en portant à ébullition l'eau, la fleur d'oranger et le sucre. 

Dès la sortie du four, arroser les cakes chauds avec le sirop chaud (j'ai mis 2-3 cs de sirop par cake). Laisser refroidir avant de démouler et de coiffer d'un peu de ganache montée.

Ganache montée - facultatif mais humm trop gourmand- { à préparer la veille}
Hacher finement le chocolat blanc. Porter à ébullition les 55 ml de crème fleurette. Verser sur le chocolat blanc, laisser reposer quelques secondes et mélanger à la spatule. Incorporer les 110 ml de crème fleurette froide. Filmer et réserver au frais jusqu'au lendemain. 

Une fois les cakes refroidis, à l'aide d'un fouet monter la ganache comme une chantilly. Coiffer les cakes avec de la ganache et déguster !

 

Astuce : plus le mélange oeufs sucre sera battu et deviendra léger plus le cake sera léger. Pour un moule à cake compter 45mn de cuisson environ.
La ganache une fois montée se conserve très bien au réfrigérateur (elle ne retombera pas).

 

 

76075804 Cake au pavot & fleur d'oranger {ganache montée chocolat blanc} 

 

 

 


Tags : , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Haut de Page