Talons Hauts & Cacao

Un zeste de cuisine et un soupçon d'imagination dans les casseroles d'une gourmande. Le blog de cuisine de Garance, recettes de cuisine sucrées et salées illustrées par des photos culinaires. Chocolat addict et surtout Valrhona pour patisser

Biscuit cacao chocolat & curry ...Le curry ce n'est pas que dans les plats salés et ça change de la cannelle

Il parait que manger des carottes donneraient un joli teint doré moi je pencherais plus pour sur la réflexion suivante : manger du chocolat pour me donner le teint halé.  

3Il y a, certains matins, dès le saut du lit n'importe quelle idée culinaire me viendrait à l'idée pour garder mon teint doré pain d'épices après quelques jours passés au milieu des moustiques crocodiles, iguanes, eau transparente et sable chaud de la Floride !
Quoi ??? Il n'y a pas de béta carotène dans le cacao ? Il faut bien trouver un prétexte pour faire des petits sablés beurrés et bronzés à souhait pour espérer garder cette jolie couleur ambrée jusqu'en septembre.

Ces biscuits doublement chocolatés, sont légèrement croustillants et croquants sur les bords, un petit coeur plus fondant et parfumé avec un brin de curry. 
Une aventure piquante parfumée pour les gourmands aventuriés ... Beaucoup d'aventure dans mon histoire .... Pas d'inquiétude,"Toiki me lis" les sablés sont dévorés par les minis Talons. Donc pas de panique, ils ne sont pas hot piquant niveau 8/10 pour transformer l'heure du goûter en une séquence vidéo à la Mickael Youn. Ma poudre n'est pas trop corsée ... 

Chocolat curry ça émoustille et réveille les papilles endolories par les brioches et autres biscuits parfumés à la cannelle qui me rappellent bien trop l'hiver qui a planté sa tente quechua jusqu'en mai ... Bon après rien ne vous y oblige d'en mettre quelques pincées, mais chocolat-curry c'est un accord qui dépote !

Et si vous aimez les mariages sucrés épicés n'hésitez pas à saupoudrer quelques pincées de ce mélange d'épices sur une glace à la vanille histoire d'accompagner les sablés. Ou pourquoi par avec des bananes  ou pommes rôties au four. Je vous assure c'est délicieux et vous changera de la cannelle.

 

Sablés au cacao, chocolat et curry

20 sablés de 6 cm environ

150 g de sucre semoule
150 g de beurre mou coupé en dés
50 g de cacao amer 
150 g de farine
35 g de maïzena (ou fécule de pomme de terre)
3 cc d'extrait de vanille liquide
40 g de chocolat noir finement haché
1 cc à 1,5 cc rase de curry en poudre (pas trop piquant:-)
1 gros oeuf

Dans un saladier tamiser cacao, farine, maïzena et curry. Hacher le chocolat noir. Casser et fouetter l'oeuf dans un petit bol.

1

Fouetter le beurre mou et le sucre à petite vitesse pendant 1 minute. A l'aide d'une spatule, racler les bords du bol, battre quelques secondes de plus pour bien incorporer le mélange. Ajouter l'oeuf battu et la vanille en fouettant quelques secondes. 

Incorporer le mélange tamisé, mélanger à petite vitesse pendant 30 secondes. Ne pas travailler d'avantage la pâte pour éviter de développer le gluten.

Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 0,5-0,7 mm. Placer la pâte sur une plaque à patisserie et mettre au frais pendant 1 heure minimum. A l'aide d'un emporte pièce couper les sablés, les déposer sur une plaque à pâtisserie en les espaçant légèrement et les remettre au frais 15mn. 

Préchauffer le four à 180°c. Faire cuire les sablés pendant 10-12 mn en retournant la plaque à mi-cuisson. Les sablés sont cuits lorsque le tour est dur et le centre encore moelleux (les sablés seront croustis fondants).
Pour des sablés plus croquants prolongé la cuisson de quelques minutes (cuisson 15mn).

Laisser les biscuits refroidir sur une grille à pâtisserie. Les conserver dans une boite hermétique.

Astuces : Utiliser de préférence une poudre de curry pas trop piquante, bio qui sont généralement sans sel ni amidon. 
Ajuster le temps de cuisson en fonction de la taille et de l'épaisseur des biscuits. Une fois la pâte prête on peut aussi la rouler et former un boudin. L'envelopper dans du film étirable, réfrigérer quelques heures. Couper des tranches de 0,5-0,7 cm et les déposer sur une plaque à patisserie. Les sablés seront tout aussi bons 

Juste avant de les enfourner je les saupoudre de curry (encore oui !!) et d'un peu de fleur de sel. Mioummm !! 

 


Tags : , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients




Panna cotta chèvre, melon rôti, gateau olive transparence basilic

S'il y a bien un légume qui me manque l'été c'est la tomate. Et en particulier les coeurs de boeufs, bien fermes, goûteuses et sans pépins à déguster en tranches avec un filet d'huile d'olive et de fleur de sel et plus si affinités ... pignons feta ou moza. 
Pas question de débarquer aux US avec notre pelle, pioche et tuteurs à tomates sur le dos ... L'option jardinage ne nous a pas éffleuré l'esprit et vu que nous louons la maison ... De toute façon, la première maison était en forêt, à part faire pousser des glands pour les écureuils tu ne fais rien pousser il y a trop d'ombre. Et puis, maintenant je me verrais mal téléphoner à la proprio. "Eh dit Mrs D. cela ne te dérange pas que l'on te retourne un petit morceau de ton joli jardin bien carré et verdoyant pour planter des tomates, courgettes" ... De toute façon je suis sure que les canards, le crapeau, la tortue du coin auraient dévasté voire englouti tout ce beau monde végétal avant que cela ne soit mûr à point ! 

Alors j'ai dévié ! Moi, depuis quelques années, je suis plutôt celle qui mange le melon ou la pastèque en entrée avec un peu de fleur, de sel de paprika fumé ou un voile de vinaigre balsamique. Du coup, cette été je décline la pastèque, le melon et même les fruits rouges en salade salée rafraîchissante ou pour accompagner des pannas cotta salées. Y'en a bien qui mange du jambon et des oeufs le matin eheh !

Alors l'été après l'incontournable panna cotta parmesan asperge, roquefort abricot j'ai un également un faible pour celle au chèvre frais avec un peu de basilic et du melon rôti. 

panna

 

Panna cotta chèvre, melon rôti, gâteau olive & transparence basilic
4-6 personnes

Panna cotta au chèvre
250 g de chèvre frais
Sel et poivre
250 g de crème fleurette entière
4 g de gélatine (soit 2 feuilles vahiné)

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un grand saladier d'eau froide pendant 10 mn. Dans une casserole? faire fondre sur feu doux le chèvre avec la crème. Assaisonner de sel et de poivre. Essorer la gélatine entre les mains. Hors du feu l'incorporer dans le mélange crème-chèvre. Bien mélanger.
Tapisser un moule à cake de film étirable ce qui facilitera le démoulage. Verser la crème sur 1,5 cm d'épaisseur. Laisser tiédir et réserver au frais 6 heures minimum. 

Gâteau aux olives noires
5 olives noires dénoyautées hachées finement
1 tomate séchée hachée finement
2 g de levure chimique
75 g de farine
5 g de sel (plus ou moins selon si les olives noires sont très salées ou non)
1 cc de parmesan rapée
3 oeufs
15 g de sucre
30 g de beurre mou

Préchauffer le four à 180°c.  
Dans un saladier, fouetter le sucre avec le beurre. Ajouter un à un les oeufs en fouettant à chaque fois. Incorporer la farine, la levure et le sel. Ajouter enfin la tomates et les olives hachées. Chemiser une plaque à patisserie d'une feuille de papier sulfurisé. Verser la pâte à gâteau dessus, étaler et lisser à l'aide d'une spatule en un rectangle de 20*10 cm.  Faire cuire 7-8 mn à 180°. Laisser complètement refroidir.

Transparence basilic
250 ml de bouillon de légume (maison ou en cube)
9-10 g de feuille de basilic frais
3,5 g d'agar agar (1 cc rase + 3/4 de cc rase)

Sur une plaque à patisserie déposer un tapis en silicone à rebord (type demarle) ou chemiser un grand plat de papier sulfurisé (pour faciliter le démoulage).
Dans une casserole, délayer l'agar agar dans le bouillon froid. Ajouter le basilic. Porter le mélange à ébulittion et laisser frémir pendant 30 secondes. Passer au mixeur. Verser immédiatement sur le tapis ou dans le plat en une couche fine (2-4 mm environ). Laisser refroidir et réserver au frais quelques heures.

Billes de melon rôti
1 petit melon

Confectionner des billes de melon à l'aide d'une cuillère parisienne. Les déposer sur un papier absorbant. Faire chauffer une poêle avec un peu d'huile d'olive et y faire revenir les billes 2-3 mn. Assaisonner de fleur de sel.

Dressage :
Démouler la pannacotta à l'aide du papier sulfurisé.
A l'aide d'un emporte pièce "rectangle" par exemple détailler la panna cotta puis détailler un rectangle de biscuit. Réserver.
A l'aide d'une roulette à pizza (ou couteau), détailler un rectangle de gelée de basilic  un peu plus grand que l'emporte pièce. Soulever délicatement la gelée à l'aide d'un sptatule.
Dans une assiette, dresser au centre la gelée de basilic, le biscuit et enfin la panna cotta. Déposer sur le dessus ou à côté des billes de melon rôti.

Décorer de rondelles d'olive et de chips de jambon fumé (lamelles de jambon fumé cuite entre deux feuilles de papier sulfurisé à 160°c pendant 10 min jusqu'elles soient dorées -tout dépend la taille, il faut surveiller la cuisson-).

 


Tags : , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer ci-après sur Nuage des ingrédients



Haut de Page