Talons Hauts & Cacao

Un zeste de cuisine et un soupçon d'imagination dans les casseroles d'une gourmande. Le blog de cuisine de Garance, recettes de cuisine sucrées et salées illustrées par des photos culinaires. Chocolat addict et surtout Valrhona pour patisser

17 octobre 2010

Crème à la griotte, amande, caramel à l'amaretto l'arme fatale anti-cholestérol ! Un concours = 1 escapade gourmande à gagner !

Vous n’êtes pas sans savoir, j’en suis sûre, que pour "péter" la forme, il faut manger équilibré, bouger son popotin et éviter les excès de gras.
En ce qui me concerne, je fais du sport et fais attention à ce que je mange. Je préfère largement du poisson accompagné d’un peu d’huile d’olive, sauce soja, des épices et de l’estragon qu’une plâtrée de frites huileuses, un steak ou un plat en sauce. Ce qui ne veux pas dire que je ne sois pas gourmande, loin de là !
J’aime beaucoup le fromage, raffole des bonbons, du chocolat, aime le pain nappé d’une généreuse louche de pâte à tartiner, croque volontiers dans des gâteaux ou des sablés au beurre. Bref du sucre mais aussi du gras le pire ennemi ! 

En parlant de gras, savez vous vraiment ce que c'est le cholestérol ? Et bien moi il y a peu de temps, la réponse était non. Tout simplement parce que mon taux étant normal, je ne me suis jamais vraiment posée la question.
Pour bien fonctionner, notre corps a besoin de cholestérol, donc il n’est pas nocif. Il en produit lui-même et notre alimentation nous en apporte également. C’est l’excès de cholestérol dans le sang qui devient dangereux pour les artères, car il les bouche et entraine les accidents cardio vasculaires ! Pas facile à comprendre ce fameux cholestérol.

C’est quoi exactement alors ? Bon ou pas bon ??? Vous n’y "piger" plus rien ... Alors chers lecteurs, ouvrez bien grands vos oreilles, installez vous confortablement je vais vous raconter son histoire.

Pour faire « scientifiquement » simple :  c’est un mélange d’une molécule de gras et d’une protéine, appelé lipoprotéine. Pour circuler dans le corps, cette lipoprotéine se divise sous deux formes le bon cholestérol (HDL) et le mauvais (LDL).

En gros, le  « mauvais »  : son boulot c’est de circuler dans le sang et de distribuer du cholestérol aux organes. Jusque là tout va bien, MAIS s’il circule en trop grande quantité, c’est là qu’il pollue les parois des artères, crée un sacré embouteillage et empêche la circulation du sang.
Quant au « bon »  cholestérol : lui, il se charge de faire le « camion de poubelle ». Il récupère le trop plein du mauvais cholestérol déposé sur les parois des artères pour l’emmener vers le  foie pour qu’il soit détruit.

En clair, tous le monde a du cholestérol. Ce qui n’est pas bon, c’est d’avoir un taux élevé de cholestérol ce qui signifie que le mauvais est en trop grande quantité dans le corps et que le taux du bon est normal ou trop bas.

Bien compliqué tout ça, non pas tant que ça. C’est là, qu’il est important de bien choisir son alimentation et de sélectionner ses lipides (les gras) pour garder un bon taux de cholestérol.
Privilégier les gras non saturés (mono insaturés et poly insaturés présents dans les huiles végétales, poissons gras, le tofu et dérivés à base de tofu).
Et donc, diminuer les gras saturés (gras d’origine animal : œuf, viande, beurre, lait, crème, fromage) et les acides gras trans (aliments transformés contenant des huiles hydrogénées).

cerise1_copieLorsque l'on m’a proposé de créer une recette pauvre en cholestérol pour le concours organisé par Danacol et le nutritionniste Jean-Michel Cohen, j’ai été curieuse de relever ce défit. Car, si je trouve qu’il est plutôt facile de manger chaque jour sans excès de gras un plat, côté sucré, attractif pour les papilles j’entends (pas un simple yaourt ou une pomme) cela devient assez tordu.

Pour ce concours j’ai choisi un dessert onctueux, une crème à base de fruits sans œufs, ni crème.
J’ai utilisé les griottes  (décongelée ou en bocal) pour leur côté acidulé, j’ai ajouté un peu de purée d’amande pour apporter un petit goût en plus et de l’onctuosité.
Et pour que cela soit une recette pauvre en cholestérol, j'ai mis du yaourt et du lait de soja (qui ne modifie en rien le goût) à la place de la faisselle et du lait de vache que j'utilise en temps normal.
Le tout nappé d’un peu de caramel à l’Amaretto cette fameuse liqueur au bon goût d’amande, un dessert facile et gourmand à la fois.

.

Vous aussi vous pouvez participer à ce concours !
Une smartbox " Escapade Gourmande " est à gagner sur mon blog (cadeau d'une valeur de 189 euros)

Pour participer, rien de plus simple :

  1. il suffit de déposer votre recette anti-cholestérol sur le site  «savoir réduire son cholestérol »  (clic sur le nom pour y accéder)
  2. une fois votre recette validée par les nutritionnistes du site, n'oubliez pas de me laisser un commentaire sur ce billet en me donnant le lien de votre recette.

Fin octobre, sur le blog aura lieu le tirage au sort pour désigner le gagnant de ce coffret cadeau. Vous êtes toujours derrière votre écran, allez zou, tous à vos spatules et concoctez-moi une super recette anti-cholestérol  salée ou sucrée ... et rendez-vous fin Octobre.

Article sponsorisé par 750 g

Crème de griottes à l’amande caramel à l’Amaretto (sans crème, ni beurre, ni œufs)
Pour 2 grosses verrines ou 4 moyennes

cerise2_copie
215 g de griottes
40 g de purée d’amande blanche
100 g de yaourt soja nature ferme
150 ml de lait soja
1 cc rase d’agar agar
100 ml d’Amaretto (liqueur d’amande)
25 g de sucre

Une fois les griottes décongelées, les égoutter et les mixer finement avec la purée d’amande.
Verser cette purée dans un saladier ajouter le yaourt, mélanger intimement. Dans une petite casserole, verser le lait ajouter le  l’agar agar et fouetter pour dissoudre le tout. Porter à ébullition, laisser frémir pendant 30 secondes.
Puis, verser le lait dans la préparation aux griottes, mélanger. Répartir immédiatement dans des ramequins. Réfrigérer minimum 4 heures. 

Dans une petite casserole, porter à ébullition l’Amaretto et le sucre, baisser le feu et laisser frémir doucement le sirop pendant 5 minutes pour qu’il épaississe légèrement. Laisser tiédir dans un ramequin.

Servir cette crème bien froide avec un soupçon de caramel tiède ou froid.


Astuces : le caramel peut se préparer à l’avance, le faire tiédir au moment de déguster selon les goûts.


Ingrédients : , , , , ,

Pour accéder à tous les ingrédients répertoriés sur le blog, cliquer sur Nuage des ingrédients




Commentaires

Poster un commentaire







Haut de Page